Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

SPORT

Open d'Australie : Bartoli chasse ses mauvais souvenirs

© AFP

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 16/01/2013

Deux ans après sa défaite contre Vesna Dolonc, Marion Bartoli a pris sa revanche en dominant la Serbe pour se qualifier pour le 3e tour. Julien Benneteau a également obtenu son billet en battant son compatriote Édouard Roger-Vasselin.

Marion Bartoli poursuit son chemin après la 3e journée de l’Open d’Australie. La Française a vaincu un traumatisme en venant à bout de la Serbe Vesna Dolonc qui l’avait battue au deuxième tour en 2011 et contre qui elle s’était fait une sérieuse déchirure au mollet.

Malgré ce très mauvais souvenir, Bartoli s’est imposée en deux manches (7-5, 6-0). "Elle a beau avoir changé de nom, elle me hantera encore pas mal d’années", a déclaré la joueuse après la rencontre.

"Du coup, j’avais du mal à me concentrer, j’avais tout le temps ces images qui revenaient. Et puis je suis arrivée à me faire violence, à passer outre, à gagner dans la douleur ce premier set en ne jouant pas bien du tout. Après, au deuxième, j’ai franchement pas mal joué", a ajouté Bartoli qui affrontera au prochain tour la Russe Ekaterina Makarova, qui a éliminé la Française Stéphanie Foretz-Gacon en deux petites manches (6-3, 6-3).

Alizé Cornet a, en revanche, quitté le court australien la tête basse. La 41e joueuse mondiale a échoué face à l’Américaine Serena Williams (6-3, 6-3) : "C’est juste pas assez de consistance de ma part et ça m’énerve parce que je travaille là-dessus depuis longtemps et ça ne passe pas. Or là, j’ai vraiment envie de franchir le cap et de battre des filles dans le top 30".

Les temps forts de la 3e journée de l'Open d'Australie

Qualification pour Benneteau

Chez les hommes, Julien Benneteau a dû batailler pour se défaire de son compatriote Édouard Roger-Vasselin. Le Bressan s’est imposé en quatre manches et après 3h34 de jeu (4-6, 7-5, 7-6, 7-6).

"J’étais dans la peau du favori et j’étais un peu tendu. Il y avait du vent et le plus dur c’était de trouver de la constance", a commenté Julien Benneteau en sortant de son match. Le Français sera opposé au 3e tour au Serbe Janko Tipsarevic, tête de série numéro 8.

Djokovic et Sharapova en mode éclair

La Russe Maria Sharapova ne s'est pas attardée sur le court australien. Elle a enregistré une deuxième victoire de suite sur le même score (6-0, 6-0) en battant la Japonaise Misaki Doi. Cette performance n’avait pas été réalisée dans un tournoi du Grand Chelem depuis 1928.

Malgré ce record, la Russe ne se montre pas satisfaite : "Ce n’est pas avec ce genre de statistique que je veux entrer dans l’histoire. Je veux qu’on se souvienne de moi pour avoir gagné des titres en Grand Chelem, pas pour avoir gagné deux matchs 6-0 6-0".

Le numéro un mondial, Novak Djokovic, a lui aussi été expéditif contre l’Américain Ryan Harrison. Le Serbe a remporté le match en seulement 1h11 de jeu (6-1, 6-2, 6-3).
"Ça a été mieux qu’au premier tour. C’est très encourageant d’atteindre un tel niveau à un stade aussi avancé du tournoi", a estimé Djokovic.

La surprise du jour est venue de l’Australienne Samantha Stosur. Devant son public, elle a de nouveau craqué en s’inclinant 6-4, 1-6, 7-5. En 11 participations, Stosur n’a ainsi jamais dépassé le stade des huitièmes de finales. "La part mentale dans ma défaite ? 100 % je pense. Je me suis crispée et j’ai commencé à rater", a admis la numéro 9 mondial.

FRANCE 24 avec dépêches
 

Première publication : 16/01/2013

  • TENNIS

    Open d'Australie : les cadors français se qualifient pour le deuxième tour

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : les Français soignent leur entrée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Exil fiscal : Tsonga répond aux critiques après son accession à l'Ordre du mérite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)