Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

Afrique

Des étrangers pris en otage lors de l'attaque d'un site pétrolier de BP

© France24

Vidéo par Kamel Zait

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/01/2013

Des islamistes ont attaqué, mercredi, un site du groupe pétrolier britannique British Petroleum vers In Amenas, dans le sud de l'Algérie, et pris en otage plusieurs de ses employés. BP parle d'un "incident dans le domaine de la sécurité".

Des islamistes ont attaqué mercredi un site de British Petroleum dans le sud de l'Algérie et pris en otage plusieurs de ses employés, notamment de nationalités britannique, norvégienne et japonaise, selon des sources diplomatiques, l'agence algérienne faisant état d'un mort.

Une personne a été tuée et sept autres blessées, dont deux étrangers, lors de l'attaque mercredi matin dans la région d'In Aménas, dans le sud-est de l'Algérie, non loin de la frontière libyenne, a annoncé l'agence nationale APS.

Un Français et quatre Japonais ont été pris en otage, a indiqué à l'AFP un député algérien, Mahmoud Guemama.

L'attaque et la prise d'otage ont été menées par des combattants d'al-Qaïda venus du nord du Mali, a affirmé l'un des combattants à l'AFP.

"Une opération de l'armée algérienne est en cours contre les assaillants, ont indiqué des sources diplomatiques.

"La prise d'otage implique des Britanniques, des Norvégiens et des Japonais", a précisé l'une des sources diplomatiques.

"Un incident terroriste est en cours dans la ville d'In Amenas sur le site d'une installation pétrolière près de la frontière de l'Algérie avec la Libye. L'ambassade britannique est informé de cet incident et est en contact avec les autorités locales", a indiqué une porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

Le groupe pétrolier britannique BP a également confirmé qu'un "incident dans le domaine de la sécurité" avait eu lieu mercredi matin sur le site.

"Nous pouvons confirmer qu'il y a eu un incident lié à la sécurité ce matin sur le gisement gazier d'In Amenas dans le centre-est de l'Algérie" près de la frontière avec la Libye, à environ 1.300 kilomètres d'Alger, a indiqué le groupe dans un communiqué ajoutant "ne pas avoir d'autres informations confirmées à ce stade" et "fera un nouveau point sur la situation".

AFP

 

Première publication : 16/01/2013

  • SOMALIE

    Les shebab annoncent leur intention d'exécuter l'otage français Denis Allex

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fabius assure que les otages français enlevés au Niger sont "vivants"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)