Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

Afrique

Les shebab annoncent leur intention d'exécuter l'otage français Denis Allex

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/01/2013

Les islamistes somaliens affirment toujours détenir Denis Allex et annoncent, dans un communiqué, leur intention de l'exécuter. L'otage français est donné pour mort par Paris depuis l’échec, le 12 janvier, du raid français pour le libérer.

"Vu la persécution croissante par la France des musulmans à travers le monde, sa politique d'oppression de l'islam sur son sol (et) les opérations militaires françaises dans la guerre contre la charia en Afghanistan et plus récemment au Mali (...) les shebab ont décidé à l'unanimité d'exécuter l'agent français de renseignement Denis Allex", indique un communiqué des insurgés islamiques somaliens publié sur internet.

L’otage français retenu en Somalie depuis 2009 est considéré comme mort par Paris depuis le 12 janvier, date à laquelle une opération commando pour sa libération a échouée.

"Il a été condamné et ce verdict ne sera pas modifié, pour les shebab cet homme doit mourir", a déclaré sans autre détail de son côté un responsable shebab interrogé par l'AFP au téléphone depuis Nairobi.

"Avec sa tentative de sauvetage, la France a volontairement signé l'arrêt de mort d'Allex", poursuivent-ils, assurant que celui-ci était "encore en vie et à l'abri", samedi à l'issue de l'opération manquée. Ils n'ont fourni, toutefois, aucune preuve de vie.

Accusations de manipulation médiatique

Pour le chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillaud, cette sortie des shebab n’est que "manipulation médiatique".

Selon le haut gradé interrogé sur Europe 1, condamner un homme déjà mort "est une technique qu'ils ont déjà utilisée dans d'autres affaires qui ne nous concernaient pas."
Sur RTL, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a réaffirmé également ce mercredi que "tout nous laisse à penser qu'il (Denis Allex) a été assassiné."

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 16/01/2013

  • SOMALIE

    Opération française en Somalie : les Shebab publient la photo d'un soldat mort

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Le soldat français blessé lors du raid en Somalie est décédé, selon les Shebab

    En savoir plus

  • SOMALIE

    L'otage français Denis Allex aurait été "abattu par ses geôliers"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)