Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 17/01/2013

Mieux contrôler les armes aux Etats-Unis, un voeu pieux ?

A la une de la presse internationale, aujourd'hui, la prise d'otages en Algérie, l'offensive au Mali et le contrôle des armes aux États-Unis

La presse internationale analyse ce matin, tout comme la presse française, la portée de la prise d’otages en cours en Algérie.
Pour the Guardian, la prise d’otages montre les ramifications du problème malien au sein du Sahel, mais aussi la complexité du phénomène islamiste dans la région. Pour the Independent, l’extension du conflit à l’Algérie fait peser de gros risques sur le pays. L’analyste Robert Fisk y voit même un retour à la guerre civile des années 90.

Et dans ce conflit, l’action de la France est justement scrutée… Pour la Tribune, journal algérien, c’est clair : la France cherche à sauvegarder ses intérêts économiques.

A lire aussi, les réactions, dans la presse, après les annonces faites hier par Barack Obama pour limiter l’usage des armes aux Etats-Unis. Et d’abord l’analyse du Guardian : Voilà ce qu’on attend d’un président… Pour la première fois, Barack Obama n’a pas fait que regretter une tragédie, après la tuerie de Newtown. Il a effectivement décidé d’agir en signant 23 décrets destinés à mieux contrôler l’usage des armes.
Mais pour le Washington Post, Barack Obama ne pourra pas gagner sur tous les plans. Dans son ensemble, le paquet de réformes promis par Barack Obama n’est pas réaliste, politiquement. Mais, souligne le quotidien, il faudra choisir de se battre sur ce qui est le plus important. Pour le Wall Street Journal, Barack Obama ne s’attaque pas au fond du problème, à savoir mieux traiter les personnes souffrant d’un déséquilibre mental…

Par Pierrick LEURENT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus

17/11/2017 Zimbabwe

"La fin est proche" pour Mugabe

Que va-t-il se passer au Zimbabwe, se demande-t-on ce vendredi matin dans la revue de presse internationale. Également au programme : les mains baladeuses d'un sénateur américain...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Bye bye, Disgrace Mugabe"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 16 novembre, la mise en résidence surveillée de Robert Mugabe, après le coup de force de l’armée zimbabwéenne. L’invitation...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Le retour du "french flair""

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 16 novembre, les ambitions environnementales affichées par Angela Merkel et Emmanuel Macron à la COP23. Le contrat record...

En savoir plus

15/11/2017 Revue de presse internationale

"A Raqqa, l'incroyable exfiltration des djihadistes"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 15 novembre, l’intervention télévision diffusée cette nuit, d’officiers zimbabwéens clamant vouloir chasser «les...

En savoir plus