Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Bilan incertain après l'assaut de l'armée algérienne sur le site gazier

© France24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/01/2013

L'assaut mené pour libérer les otages du site d'In Amenas n'a permis à l'armée de contrôler qu'une partie du complexe. L'opération aurait déjà fait des dizaines de morts, tant du côté des otages que des ravisseurs, selon l'agence Reuters.

L'assaut mené par les forces spéciales de l'armée algérienne pour libérer les otages d'un groupe islamiste sur le site gazier d'In Amenas (centre-est), n'a permis dans un premier temps que de contrôler une partie du complexe, rapporte l'agence de presse officielle APS. Un peu plus tôt, cette dernière avait pourtant annoncé la fin de l'opération.

Aucun bilan officiel de l'intervention n’a été fourni. L’agence Reuters, citant une source algérienne, évoque une trentaine de morts parmi les otages, et une dizaine dans les rangs islamistes.

• Toujours selon la même source citée par Reuters, deux Français auraient péri durant l’assaut, un du côté des otages, un autre parmi les ravisseurs.

• Pour le gouvernement algérien, l'opération a déjà permis de "libérer […] plusieurs otages nationaux et étrangers". L'intervention a abouti à la libération de 600 Algériens ainsi que d'un Français, de deux Britanniques et d'un Kényan, pris au piège à l'intérieur du site gazier d'In Amenas, selon l'agence officielle APS.

• Les capitales occidentales n'ont pas caché leur inquiétude sur l'issue de ce qui a été présenté par les djihadistes liés à Al-Qaïda comme les premières représailles à l'intervention française au Mali lancée le 11 janvier. "Je pense que nous devons nous préparer à la possibilité de mauvaises nouvelles ", a averti le Premier ministre britannique, David Cameron, qui a regretté de ne pas avoir été informé à l'avance par Alger.
Le président français, François Hollande, avait noté auparavant que la crise "semblait se dénouer dans des conditions dramatiques".
La Maison Blanche a dit "essayer obtenir des éclaircissements" du gouvernement algérien tandis que le Japon a émis "une ferme protestation" et demandé à Alger de "cesser immédiatement" son opération militaire.
 

Revivez, grâce à notre liveblogging, le récit heure par heure de l'opération algérienne à In Amenas qui s'est déroulée le 17 janvier :


 

 

Première publication : 17/01/2013

  • ALGÉRIE

    41 Occidentaux pris en otage par des djihadistes sur le site de BP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)