Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

SPORT

Lance Armstrong doit rendre sa médaille olympique

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/01/2013

Lance Armstrong a été privé de sa médaille de bronze obtenue aux Jeux olympiques de Sydney en 2000. Cette décision a été prise jeudi par le CIO à la suite des conclusions de l'enquête qui démontrent que l'ancien champion s'est dopé.

Le Comité international olympique (CIO) a demandé à Lance Armstrong de rendre la médaille de bronze qu'il avait gagnée dans l'épreuve du contre-la-montre aux Jeux de Sydney en 2000, a indiqué jeudi à l'AFP son porte-parole Mark Adams.

Le CIO a écrit mercredi soir à l'ancien cycliste américain, dont tout le palmarès depuis le 1er août 1998 a été rayé par l'Union cycliste internationale (UCI) à la suite des conclusions de l'enquête menée par l'Agence antidopage américaine (Usada), démontrant que le Texan s'était dopé quasiment toute sa carrière.

L'épreuve du contre-la-montre aux Jeux de Sydney



Le Comité avait dû attendre que l'UCI notifie officiellement sa sanction à l'ancienne star du cyclisme, ce que la fédération a fait le 6 décembre, et que les trois semaines dont disposait ensuite l'Américain pour faire éventuellement appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) soient écoulées.

"Le CIO a disqualifié Armstrong des épreuves qu'il a disputées aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, à savoir la course route masculine où il avait pris la 13e place et le contre-la-montre masculin, où il avait fini troisième et reçu une médaille de bronze", a précisé l'instance olympique.

"La décision sur le principe a été prise lors du comité exécutif du CIO en décembre mais sa mise en oeuvre nécessitait l'expiration du délai d'appel", a rappelé le CIO.

Le CIO a informé le Comité olympique américain (USOC) auquel Armstrong doit remettre théoriquement sa médaille.

Le Comité olympique n'a pas précisé si cette médaille de bronze serait réattribuée au quatrième de l'épreuve, l'Espagnol Abraham Olano, ou si un trou serait laissé dans les palmarès comme l'UCI l'a fait pour les sept Tours de France de 1999 à 2005 qu'avait fini avec le maillot jaune l'Américain.

AFP
 

Première publication : 17/01/2013

  • DOPAGE

    Affaire Armstrong : le cyclisme bientôt banni des Jeux olympiques ?

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Aveux de dopage : que risque vraiment Lance Armstrong ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Lance Armstrong présente ses excuses au personnel de sa fondation contre le cancer

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)