Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

SPORT

À l'Open d'Australie, ça passe pour les Français malgré la chaleur et les bestioles

© Copyright FFT/GC

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/01/2013

Les Français ont eu une journée éprouvante à Melbourne où le thermomètre à dépassé les 40 degrés. Malgré la chaleur, Tsonga, Monfils, Gasquet, Chardy et Simon se sont qualifiés pour le troisième tour de l'Open d'Australie.

Le numéro un du tennis français Jo-Wilfried Tsonga a obtenu jeudi son billet pour le troisième tour de l’Open d’Australie en venant à bout du Japonais Go Sodea en trois sets (6-3, 7-6, 6-3). Malgré cette victoire, le Manceau a surtout retenu les mauvaises conditions de jeu. Durant la rencontre, il a perdu sa concentration en raison d’une invasion de papillons de nuit. "Il y en a même un qui s’est faufilé sous ma caquette", a raconté le numéro un mondial. Ajoutant : "Je m'énerve pour pas grand-chose et je suis bien conscient que ce n'est pas bien. Je suis assez sensible à ce qui se passe autour de moi. C'est peut-être une qualité dans la vie, mais pas sur un terrain."

La journée a aussi été marquée par de très fortes chaleurs. Le thermomètre est monté à plus de 40 degrés sur les courts de l’Open d’Australie. C’est sous cette fournaise que Gaël Monfils s’est difficilement qualifié. Il a dû batailler 3h37 pour éliminer le Taïwanais Yen-Sun Lu (7-6, 4-6, 0-6, 6-1, 8-6). "Je voulais finir à tout prix et éviter l’échange car j’étais rôti avec la fatigue et la pression. C’était un peu confus dans ma tête. Je voulais finir sur un ace", a expliqué le Français qui a commis quatre doubles fautes sur quatre balles de match.

Gasquet expéditif

Gilles Simon a lui aussi été laborieux. Il a eu besoin de quatre sets pour se débarrasser du Canadien Jesse Levine (2-6, 6-3, 7-6, 6-2), tout comme Jérémy Chardy, vainqueur de l’Espagnol Marcel Granollers (6-3, 3-6, 6-1, 6-3).

C’est finalement Richard Gasquet qui a été le plus expéditif. Il a remporté sa septième victoire de suite en battant en un peu plus d’une heure et demie le Colombien Alejandro Falla (6-3, 6-2, 6-2). Malgré ce bon début de tournoi, le numéro 2 français veut rester prudent : "Il m’est déjà arrivé de me balader dans les premiers tours et de perdre après. Donc on ne sait jamais".

Du côté des dames, Kristina Mladenovic a en revanche été éliminée par l’Américaine Sloane Stephens (6-4, 6-3). Marion Bartoli est désormais la seule Française encore en lice dans l’Open d’Australie.

La balade des favoris

Les favoris du tournoi n’ont pas eu de difficultés lors de cette 4e journée. Roger Federer s’est facilement imposé face au Russe Nikolay Davydenko (6-3, 6-4, 6-4). Le Britannique Andy Murray s’est lui aussi qualifié en trois sets contre le Portugais Joao Sousa (6-2, 6-2, 6-4).

La numéro un mondiale, la Biélorusse Victoria Azarenka, n’est pas restée non plus très longtemps sur le court. Elle a battu sèchement la Grecque Eleni Daniilidou en deux petits sets (6-1, 6-0).

Il n’y a finalement que Serena Williams qui a connu quelques désagréments. Après s’être tordu la cheville mardi, elle s’est ouvert la lèvre en se frappant avec sa propre raquette lors de sa victoire sur l’Espagnole Garbine Muguruza (6-2, 6-0). Interrogé sur cet incident, elle a juste parlé d’une simple "blessure de guerre".

FRANCE 24 avec dépêches

Les temps forts de la 4e journée


 

Première publication : 17/01/2013

  • TENNIS

    Open d'Australie : Bartoli chasse ses mauvais souvenirs

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : les cadors français se qualifient pour le deuxième tour

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : les Français soignent leur entrée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)