Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

SPORT

À l'Open d'Australie, ça passe pour les Français malgré la chaleur et les bestioles

© Copyright FFT/GC

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/01/2013

Les Français ont eu une journée éprouvante à Melbourne où le thermomètre à dépassé les 40 degrés. Malgré la chaleur, Tsonga, Monfils, Gasquet, Chardy et Simon se sont qualifiés pour le troisième tour de l'Open d'Australie.

Le numéro un du tennis français Jo-Wilfried Tsonga a obtenu jeudi son billet pour le troisième tour de l’Open d’Australie en venant à bout du Japonais Go Sodea en trois sets (6-3, 7-6, 6-3). Malgré cette victoire, le Manceau a surtout retenu les mauvaises conditions de jeu. Durant la rencontre, il a perdu sa concentration en raison d’une invasion de papillons de nuit. "Il y en a même un qui s’est faufilé sous ma caquette", a raconté le numéro un mondial. Ajoutant : "Je m'énerve pour pas grand-chose et je suis bien conscient que ce n'est pas bien. Je suis assez sensible à ce qui se passe autour de moi. C'est peut-être une qualité dans la vie, mais pas sur un terrain."

La journée a aussi été marquée par de très fortes chaleurs. Le thermomètre est monté à plus de 40 degrés sur les courts de l’Open d’Australie. C’est sous cette fournaise que Gaël Monfils s’est difficilement qualifié. Il a dû batailler 3h37 pour éliminer le Taïwanais Yen-Sun Lu (7-6, 4-6, 0-6, 6-1, 8-6). "Je voulais finir à tout prix et éviter l’échange car j’étais rôti avec la fatigue et la pression. C’était un peu confus dans ma tête. Je voulais finir sur un ace", a expliqué le Français qui a commis quatre doubles fautes sur quatre balles de match.

Gasquet expéditif

Gilles Simon a lui aussi été laborieux. Il a eu besoin de quatre sets pour se débarrasser du Canadien Jesse Levine (2-6, 6-3, 7-6, 6-2), tout comme Jérémy Chardy, vainqueur de l’Espagnol Marcel Granollers (6-3, 3-6, 6-1, 6-3).

C’est finalement Richard Gasquet qui a été le plus expéditif. Il a remporté sa septième victoire de suite en battant en un peu plus d’une heure et demie le Colombien Alejandro Falla (6-3, 6-2, 6-2). Malgré ce bon début de tournoi, le numéro 2 français veut rester prudent : "Il m’est déjà arrivé de me balader dans les premiers tours et de perdre après. Donc on ne sait jamais".

Du côté des dames, Kristina Mladenovic a en revanche été éliminée par l’Américaine Sloane Stephens (6-4, 6-3). Marion Bartoli est désormais la seule Française encore en lice dans l’Open d’Australie.

La balade des favoris

Les favoris du tournoi n’ont pas eu de difficultés lors de cette 4e journée. Roger Federer s’est facilement imposé face au Russe Nikolay Davydenko (6-3, 6-4, 6-4). Le Britannique Andy Murray s’est lui aussi qualifié en trois sets contre le Portugais Joao Sousa (6-2, 6-2, 6-4).

La numéro un mondiale, la Biélorusse Victoria Azarenka, n’est pas restée non plus très longtemps sur le court. Elle a battu sèchement la Grecque Eleni Daniilidou en deux petits sets (6-1, 6-0).

Il n’y a finalement que Serena Williams qui a connu quelques désagréments. Après s’être tordu la cheville mardi, elle s’est ouvert la lèvre en se frappant avec sa propre raquette lors de sa victoire sur l’Espagnole Garbine Muguruza (6-2, 6-0). Interrogé sur cet incident, elle a juste parlé d’une simple "blessure de guerre".

FRANCE 24 avec dépêches

Les temps forts de la 4e journée


 

Première publication : 17/01/2013

  • TENNIS

    Open d'Australie : Bartoli chasse ses mauvais souvenirs

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : les cadors français se qualifient pour le deuxième tour

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : les Français soignent leur entrée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)