Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon Blatter

    En savoir plus

  • L'ex-otage Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

Moyen-orient

Un assaut de l'armée tue plus de 100 civils près de Homs

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/01/2013

Un assaut de l'armée syrienne, mené dans la région de Homs, a fait mardi plus de 100 victimes, dont des femmes et des enfants. Selon l'OSDH, certaines d'entre elles ont péri dans les flammes tandis que d'autres ont été tuées à l'arme blanche.

Plus de 100 civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués mardi lors d'un assaut de l'armée syrienne sur une région de vergers bordant Homs, dans le centre du pays, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Le régime syrien a commis un nouveau massacre mardi faisant 106 victimes, dont des femmes et des enfants, lors d'un assaut" entamé mardi matin et qui a duré 24 heures, a précisé l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins en Syrie.

L'OSDH, citant des témoins, indique que des civils ont péri dans l'incendie de leurs maisons tandis que d'autres ont été tués à l'arme blanche, affirmant que 14 personnes d'une même famille avaient été tuées, dont trois enfants.

L'ONG ajoute que 32 personnes d'un même clan auraient également été abbatues, sans toutefois avoir dans l'immédiat procédé à leur identification.

Le quotidien al-Watan, proche du régime syrien, a de son côté affirmé que l'armée avait "réussi à progresser remarquablement" aux abords de Homs aux dépends des "hommes armés", terme désignant les rebelles.

Toutefois, selon des militants sur place, cités par l'OSDH, les insurgés ne sont pas présents dans cette zone, située à cinq kilomètres du centre de Homs. L'ONG précise que près d'un millier de déplacés ayant fui les bombardements sur Homs se trouvent dans ces région de vergers.

L'OSDH demande dans un communiqué à l'ONU d'envoyer en urgence une commission d'enquête sur la question des droits de l'Homme à Homs, surnommée par les militants anti-régime la "capitale de la révolution", dénonçant le "silence" international sur cette ville assiégée et pilonnée depuis des mois par l'armée.

Les Nations unies ont récemment dénoncé une "prolifération des crimes de guerre" en Syrie, où plus de 60.000 personnes, selon l'ONU, ont trouvé la mort depuis qu'a éclaté le 15 mars 2011 une révolte hostile au régime de Bachar al-Assad devenue au fil des mois guerre civile.

AFP

Première publication : 17/01/2013

  • SYRIE

    Bachar al-Assad refuse de discuter avec les "marionnettes de l'Occident"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : plus de 60 000 morts en 21 mois de conflit, selon les Nations unies

    En savoir plus

  • SYRIE

    En Syrie, l'effondrement de l'économie menace

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)