Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

EUROPE

Le leader du parti de la minorité turque échappe à un attentat

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2013

Lors du congrès du Mouvement pour les droits et les libertés organisé ce samedi à Sofia, Ahmed Dogan, le chef historique du parti de la minorité turque de Bulgarie, a été la cible d'un attentat. Le forcené a été maîtrisé sans parvenir à ses fins.

Le dirigeant historique du parti de la minorité turque en Bulgarie, Ahmed Dogan, a échappé samedi à un attentat, dont l'auteur a été arrêté par la police, a annoncé le vice-président du parti, Lyutvi Mestan.

Lors du congrès du Mouvement pour les droits et les libertés (MRF) et alors que Ahmed Dogan s'adressait depuis la tribune aux délégués, un jeune homme, âgé de 25 ans et, selon la police, armé d'un pistolet à gaz et de deux couteaux, a tenté de tirer sur le dirigeant, mais sans succès. Il a ensuite été maîtrisé par des délégués, ont par ailleurs indiqué des témoins à la radio publique BNR.

Ahmed Dogan, âgé de 58 ans, dirige le MRF depuis sa fondation, en 1990, et son parti a participé à deux reprises à des gouvernements de coalition à direction socialiste (ex-communistes) ou de centre-gauche de 2001 à 2009, mais est aujourd'hui dans l'opposition au gouvernement conservateur du Premier ministre, Boïko Borissov.

La presse s'attend à ce que Ahmed Dogan annonce son retrait de la présidence du MRF dans la soirée, une décision sans rapport avec la tentative d'attentat.

En Bulgarie, la minorité turque d'un pays longtemps sous la domination ottomane (1396-1878) représente environ 10% de la population.

AFP

Première publication : 19/01/2013

  • BULGARIE

    Le conservateur Rossen Plevneliev remporte la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)