Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Moyen-orient

Élections parlementaires anticipées : les Frères musulmans appellent au boycott

© FRANCE 24

Vidéo par Tatiana MASSAD , James ANDRE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/01/2013

Vendredi, près de 2000 musulmans jordaniens ont répondu à l'appel lancé par les Frères musulmans pour protester contre les élections parlementaires anticipées du 23 janvier, qu'ils qualifient d'"injustes".

Dernier vendredi avant les élections parlementaires jordaniennes anticipées qui se tiendront le 23 janvier. Des milliers de manifestants se sont rassemblés à Amman, à l'appel des Frères musulmans, première force politique du pays, pour appeler au boycott du scrutin. Le mouvement politico-religieux dénonce une loi électorale "injuste". Reportage de nos envoyés spéciaux, James André et Tatiana Massaad.


 

Première publication : 19/01/2013

  • JORDANIE

    La commission électorale fixe les législatives jordaniennes au 23 janvier

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Les Frères musulmans défient le pouvoir jordanien dans la rue

    En savoir plus

  • JORDANIE

    La Jordanie, entre soutien humanitaire aux réfugiés et prudence vis-à-vis de Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)