Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

Amériques

Les Farc mettent un terme à leur cessez-le-feu unilatéral en Colombie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/01/2013

Les Farc ont annoncé, ce dimanche, la fin du cessez-le-feu unilatéral de deux mois qu'elles avaient décrété en novembre en vue de faciliter les pourparlers de paix avec les autorités. Les rebelles estiment que Bogota n'a pas respecté la trêve.

Les rebelles des Farc ont annoncé dimanche à La Havane mettre fin à leur cessez-le-feu unilatéral en Colombie, qu'ils avaient décrété pour deux mois en novembre afin de faciliter les pourparlers de paix menés avec le gouvernement de Bogota.

C'est "le coeur douloureux" que le principal négociateur des rebelles marxistes, Ivan Marquez, a annoncé cette décision aux journalistes dans la capitale cubaine, avant l'ouverture d'une dernière séance de discussions, en regrettant de devoir reprendre une guerre "dont pourtant personne ne veut dans le pays", a-t-il dit.

Il a expliqué la fin du cessez-le-feu par le refus des autorités colombiennes de respecter elles aussi une trêve.

Les pourparlers de paix de La Havane visent à mettre fin à un demi-siècle de guérilla en Colombie.

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie ont proclamé unilatéralement un cessez-le-feu temporaire au premier jour des négociations mais l'armée et la police colombiennes ont accusé les rebelles d'avoir malgré cela mené plusieurs attaques. Dans le même temps, les forces régulières colombiennes ont tué au moins 34 rebelles.

REUTERS

Première publication : 20/01/2013

  • COLOMBIE

    À l'ouverture des négociations de paix, les Farc font preuve de bonne volonté

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Processus de paix : à Oslo, rencontre historique entre Bogota et les Farc

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Les Farc et le gouvernement colombien au seuil des négociations de paix

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)