Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad au 20H

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du sud : l'armée déployée pour faire face aux violences xénophobes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Le plan de Hollande pour l'emploi des jeunes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le Bureau des légendes" : Une série d'espionnage entre psychologie et action

En savoir plus

FOCUS

Beate et Serge Klarsfeld : un couple qui a dédié sa vie à la traque des nazis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Méditerranée : "Le cimetière marin"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Derrière les islamistes, les bassistes"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Selon Pierre-René Lemas (CDC), il faut commencer à baisser les impôts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditerranée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

SPORT

Hervé Renard : "On ne va pas se chercher d’excuses"

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 23/01/2013

La Zambie, championne d’Afrique, a été tenue en échec par l’Éthiopie lors du premier match du groupe C. Les Chipolopolos, qui ont joué plus d’une heure en supériorité numérique, n'ont pas réussi à se défaire de vaillants éthiopiens (1-1).

Bien qu'en supériorité numérique durant une heure, les tenants du titre ne sont parvenus à vaincre les Éthiopiens lors du premier match du groupe C (1-1) de la Coupe d'Afrique des nations 2013, qui se dispute en Afrique du Sud. Entretien avec l'entraîneur de la sélection zambienne, le Français Hervé Renard.

 

Comment avez-vous vécu cette rencontre face à l’Éthiopie ?

Hervé Renard : On ne va pas se chercher d’excuses. Le terrain, l’arbitre… On a joué à 11 contre 10 et il faut simplement être réaliste, se regarder dans un miroir et dire qu’aujourd’hui on a obtenu ce que l’on méritait.

Mais on fait les comptes après le troisième match dans une Coupe d’Afrique. On est bien placé pour le savoir. En 2010, on fait match nul contre la Tunisie (1-1) et on perd contre le Cameroun, cela ne nous empêche pas de nous qualifier. En 2012, on fait match nul contre la Libye sur un terrain détrempé.

Donc on va mettre ce résultat sur le compte d’un mauvais jour. Il faut se ressaisir. En football, il faut avoir des capacités morales, on va voir si l’on en a.

Quel est votre sentiment après ce match nul ? La frustration ?

L’Éthiopie s’est beaucoup mieux acclimatée que nous. Aujourd’hui, on mérite seulement ce que l’on a obtenu. On ne mérite pas plus. C’est un mauvais résultat. Il va falloir faire deux matches à la hauteur de nos qualités.

Ce groupe C risque d’être serré jusqu’au bout ?

Je pense que, sincèrement, tous les groupes vont être serrés. Il va y avoir beaucoup de surprises.

Qu’avez-vous pensé des supporters éthiopiens ?

C’est fantastique de supporter son équipe comme ça. Ils ont été exceptionnels pendant 90 minutes comme leur équipe. Après, ils n’ont pas été très bons pendant 3 minutes lorsqu’ils ont jeté divers objets sur la pelouse. Cela n’a pas influé sur le résultat, mais il ne faut pas se comporter comme cela dans un stade.

Première publication : 22/01/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    L'Éthiopie malmène les tenants du titre zambiens

    En savoir plus

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Jonathan Pitroipa : "Je me suis dit que l’on allait perdre"

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)