Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

Amériques

Hillary Clinton met en garde contre le terrorisme en Afrique du Nord

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/01/2013

Devant le Congrès, lors de son audition portant sur l'attentat contre l'ambassade américaine à Benghazi, la secrétaire d'État Hillary Clinton a lancé une mise en garde face au risque terroriste islamiste en Afrique du Nord.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a lancé mercredi une mise en garde face au risque terroriste islamiste en Afrique du Nord, lors de son audition devant le Congrès sur l'attentat contre le consulat américain de Benghazi en septembre dernier.

L'attaque de Benghazi "n'est pas survenue dans le vide. Les révolutions arabes ont bouleversé l'équilibre des forces dans toute la région. L'instabilité au Mali a créé un refuge pour des terroristes qui cherchent à étendre leur influence et à perpétrer davantage d'attaques du genre de celle de la semaine dernière en Algérie", a déclaré Mme Clinton devant la commission des Affaires étrangères du Sénat.

Les "inquiétudes face au terrorisme et à l'instabilité en Afrique du Nord ne sont pas nouvelles", a reconnu la chef de la diplomatie américaine. "Mais après Benghazi, nous avons accéléré notre campagne diplomatique pour augmenter la pression sur Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et d'autre groupes terroristes dans la région", a affirmé celle qui doit quitter son poste de secrétaire d'Etat dans quelques jours.

Mme Clinton témoigne toute la journée devant le Congrès sur l'attentat du 11 septembre 2012 contre le consulat américain de Benghazi, un drame qui a coûté la vie à l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye et qui a terni l'image du département d'Etat pour ses carences en termes de sécurité.

Pour ce qui devrait être le dernier chapitre de quatre mois d'"affaire Benghazi", Mme Clinton a commencé à s'exprimer à 09H00 (14H00 GMT) devant la commission des Affaires étrangères du Sénat, à majorité démocrate, puis doit s'adresser à 14H00 (19H00 GMT) devant celle de la Chambre des représentants, dominée par les républicains.

Malade et invisible entre début décembre et début janvier, elle n'avait pas pu témoigner comme prévu le 20 décembre devant le Congrès sur le dispositif de sécurité au consulat des Etats-Unis à Benghazi attaqué aux explosifs et armes de guerre par des miliciens islamistes affiliés au réseau Al-Qaïda.

AFP
 

Première publication : 23/01/2013

  • ETATS-UNIS

    Hillary Clinton bientôt entendue au Congrès sur l'attaque de Benghazi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Hillary Clinton "assume la responsabilité" de la gestion de l'attaque de Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)