Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Netanyahou à Washington : une visite controversée

En savoir plus

SUR LE NET

La police de Los Angeles accusée d'avoir tué un sans-abri

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les milliardaires, toujours plus nombreux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le show Netanyahou"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, bonne et mauvaise élève"

En savoir plus

SPORT

Le Maroc sauve l’essentiel

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 24/01/2013

Les Lions de l’Atlas ont accroché un match nul inespéré face au Cap-Vert (1-1) mercredi à Durban lors du dernier match de la deuxième journée du groupe A. Le Maroc peut remercier son attaquant El-Arabi, auteur de l’égalisation à la 78e minute.

De notre envoyé spécial à Durban,

Il s’en est fallu de très peu pour que le Maroc dise quasiment adieu à cette CAN-2013. Fantomatiques durant 75 minutes, les hommes de Rachid Taoussi gardent leurs destins entre leurs mains après ce résultat nul 1-1. C’est le deuxième partage de points pour le Maroc après le nul 0-0 face à l’Angola lors de la première journée.

Si à Johannesburg, les Lions de l’Atlas avaient montré quelques qualités, ce mercredi, les coéquipiers de Younes Belhanda, très mauvais au milieu de terrain, ont rendu une copie indigne de leur rang avec trois tirs cadrés seulement en 90 minutes de jeu !

Platini, premier buteur du Cap-Vert en Coupe d'Afrique

Point positif pour le Maroc, l’un de ses trois tirs a fini au fond des filets de Vozinha. Il a fallu attendre un bon enchaînement entre Barrada et El-Arabi à la 78e minute pour voir l’ancien attaquant de Caen débloqué le compteur but des Marocains dans cette CAN.

Auparavant, c’est bien le Cap-Vert emmené par un Ryan Mendes intenable qui avait totalement dominé la rencontre. En première période, notamment, les Requins bleus avaient mis à contribution à plusieurs reprises Nadir Lamyaghri (21e, 33e). Le gardien marocain qui n’a rien pu faire sur l’ouverture du score du Cap-Vert.

Lancé en profondeur par Mendes, Platini ajustait d’une balle piqué le gardien des Lions de l’Atlas (1-0). On jouait alors la 36e minute de jeu et cette réalisation concrétisait une emprise totale des îliens sur ce match.

Belhanda inexistant !

Les coéquipiers de Nando peuvent donc être déçu après ce résultat nul, tant le Maroc revient de loin. Il a fallu que Belhanda sorte et que Taoussi lance Belghazouani et El-Arabi pour que les Lions de l’Atlas retrouvent du mordant. D’autant qu’en face, le Cap-Vert commençait à montrer des signes de fatigue.

Un partout score final donc, un résultat qui promet une troisième journée décisive avec deux rencontres à suivre dimanche : Cap-Vert – Angola et Maroc – Afrique du Sud.

Première publication : 23/01/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    L’Afrique du Sud retrouve le sourire

    En savoir plus

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Hervé Renard : "On ne va pas se chercher d’excuses"

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)