Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

SPORT

Open d'Australie : les Français éliminés du tournoi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/01/2013

Les deux derniers Français en lice à l'Open d'Australie ont été éliminés mercredi. Jo-Wilfried Tsonga a été battu par Roger Federer, tandis que Jérémy Chardy s'est fait dominer par Andy Murray.

Il n’y aura pas de Français en demi-finales de l’Open d’Australie. Les deux derniers tricolores encore dans la compétition, Jo-Wilfried Tsonga et Jérémy Chardy ont quitté le tournoi mercredi.

Face à Roger Federer, Tsonga s’est pourtant bien battu avant de s’incliner après 3h34 de jeu et cinq sets (7-6, 4-6, 7-6, 3-6, 6-3).

"C'est dur, très serré... Cela aurait pu tourner en sa faveur. Je me sens un peu chanceux ce soir. On ne sait jamais quel coup il va jouer. Et j'ai trouvé qu'il retournait très bien. On a produit un super tennis tous les deux", a ainsi déclaré le Suisse après la rencontre.

Le Français est en effet revenu à hauteur de son adversaire à deux reprises et a même cru reprendre la main sur le match après son succès dans la quatrième manche.

Mais Federer, plus en forme et surtout plus expérimenté, a finalement maîtrisé le cinquième set pour accéder à sa 10e demi-finale de suite en Australie et la 33e dans un tournoi du Grand Chelem.

L'ancien numéro un mondial affrontera au prochain tour le Britannique Andy Murray qui s’est débarrassé de Jérémy Chardy. L’Écossais a dominé la rencontre en trois manches expéditives (6-4, 6-1, 6-2).

"Au début, j’étais un peu tendu. Mais il était tout simplement plus fort. Il m’a fait surjouer. Je ne savais plus quoi faire pour le gêner. Il avait réponse à tout. Les meilleurs, une fois qu’ils ont pris les devants, ils t’enfoncent", a commenté Chardy.

Malgré sa défaite, le Français est heureux de sa performance. Au prochain classement ATP, il sera 25e mondial : "C’est dur de m’arrêter là-dessus, mais c’est mon meilleur tournoi. Andy m’a montré la voie à suivre pour inquiéter les meilleurs".

Extrait de la rencontre entre Tsonga et Federer

L’exploit de Stephens

Chez les dames, la jeune Américaine Sloane Stephens a créé la sensation en battant sa compatriote Serena Williams, tête de série numéro trois, en trois sets (3-6, 7-5, 6-4).

"Ce matin, quand je me suis réveillée, je me suis dit : "Tu peux le faire"", a déclaré la joueuse de 19 ans, actuellement 25e mondiale.

L’égérie de la nouvelle génération du tennis a su profiter d’une gêne au dos de son adversaire. Serena Williams s’est déclarée soulagée d’en avoir terminé avec ce tournoi où elle dit avoir souffert comme jamais.

"J’avais le dos un peu raide ces derniers jours. En courant sur un amorti, je me le suis bloqué. La quinzaine a été terrible : entre ma cheville, touchée au premier tour et toujours enflée, et mon dos, j’ai eu plein de bobos", a expliqué l’Américaine, qui a cassé sa raquette de rage durant la rencontre.

En demi-finale Sloane Stephens sera opposé à la numéro un mondiale, la Biélorusse Victoria Azarenka, qui s’est qualifiée en battant la Russe Svetlana Kuznetsova (7-5, 6-1).

Serena Williams casse sa raquette

FRANCE 24 avec dépêches
 

Première publication : 23/01/2013

  • TENNIS

    Open d'Australie : les favoris sont au rendez-vous

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : "Une belle journée pour le tennis français"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Open d'Australie : quatre Français qualifiés pour les huitièmes de finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)