Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Afrique

Areva confirme le renforcement de ses mesures de sécurité au Niger

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2013

Le patron d’Areva a affirmé jeudi que les mesures de sécurité au Niger avaient été renforcées sur les sites miniers, en réaction à l’intervention française au Mali. Selon lepoint.fr, des forces spéciales françaises assurent cette protection.

C’est sans doute une conséquence de la prise d’otages d’In Amenas. Le président du groupe Areva, Luc Oursel, a affirmé jeudi sur BFM Business que les mesures de sécurité avaient été renforcées au Niger. "Nous sommes amenés à renforcer nos mesures de sécurité (...) pour tenir compte de cette situation [l’intervention de la France au Mali, ndlr]", a annoncé M. Oursel, ajoutant que les activités minières d'Areva dans le pays se poursuivaient.

Ce dernier n’a cependant pas souhaité s'exprimer sur l’implication de forces spéciales françaises sur place, comme indiqué par lepoint.fr. D’après le site d’information, des commandos français vont en effet, pour la première fois, renforcer la sécurité des sites d'Imouraren et d'Arlit, où cinq des sept otages français au Sahel avaient été capturés en septembre 2010, précise le site de l'hebdomadaire.

Cette décision intervient après la tentative ratée de sauvetage de l'otage de la DGSE Denis Allex en Somalie, de la prise d’otages d’In Amenas dans le sud de l’Algérie, mais surtout suite à l’opération Serval en cours actuellement au Mali.
"Il est vrai que les menaces terroristes se sont accrues aujourd'hui mais, à ma connaissance, un tel accord n'existe pas pour le moment", a précisé un haut fonctionnaire du ministère de la Défense nigérien en ajoutant que Paris devait avoir l'accord de Niamey pour le déploiement effectif de forces spéciales sur ces sites.

En 2011, après le rapt sur le site d'Arlit, un dispositif de sécurité avait été arrêté d'un commun accord avec la France, selon un officier nigérien. "Ce dispositif a été amélioré en termes de moyens opérationnels, au fil du temps. Nous avons aussi nos forces antiterroristes dans la région d'Agadez et elles ont prouvé leur efficacité", a-t-il précisé.

L'uranium nigérien, stratégique pour la France

L'extraction d'uranium au Niger, qui représente environ 20 % des besoins français, selon l'estimation d'une commission parlementaire, est stratégique pour Areva, tant pour l'alimentation des centrales nucléaires françaises que pour la vente de cette matière à ses clients étrangers.
Areva emploie environ 2 700 salariés au Niger, dont 98 % sont des Nigériens. Une trentaine d'expatriés travaillent sur les sites d'Imouraren et d'Arlit.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 24/01/2013

  • SAHEL

    Les familles des otages français d’Aqmi luttent contre l'oubli

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le frère d'un otage au Niger adresse un appel de détresse à Aqmi

    En savoir plus

  • MALI

    Aqmi menace de tuer les otages français en cas d'intervention au Nord-Mali

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)