Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

SPORT

Un bon coup à jouer pour le Burkina Faso

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 25/01/2013

Auteurs d’un match nul miraculeux face au Nigeria lors de la 1ère journée du groupe C (1-1), les Étalons peuvent prendre une bonne option pour l’accession en quart de finale en cas de succès ce vendredi face à l'Éthiopie (18hT.U).

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

Le Burkina Faso et l’Ethiopie, les deux outsiders du groupe C de cette CAN 2013 peuvent continuer à rêver à une qualification pour les quarts de finale de l’épreuve après avoir arraché le match nul (1-1) face à leurs adversaires lors de la 1ère journée.

Les Etalons ont égalisé à la dernière seconde du match face au Nigeria grâce à Alain Traoré, alors qu’un peu plus tôt, les Walyas ont tenu en échec la Zambie.

Un nul au goût de victoire pour des Ethiopiens qui effectuaient leur retour en Coupe d’Afrique après 31 ans d’absence et qui ont surmonté une première période marquée par un penalty raté, l'exclusion de leur gardien Tassew et un but zambien !

"L'Ethiopie est une équipe très forte"

L’entraîneur des Walyas, Sewnet Bishaw, a ainsi fait part de sa fierté en conférence de presse : "Les joueurs ont montré leur caractère et ont montré au reste du monde qu'ils savaient jouer au foot." Ce dont ne doute nullement son homologue du Burkina Faso, Paul Put. "On respecte vraiment cette équipe surtout après sa prestation face à la Zambie. C’est une équipe très forte, très agressive avec beaucoup d’endurance."

Le technicien belge a toutefois souligné que ces joueurs étaient "prêts". "On a une bonne attitude dans l’équipe. Mes joueurs sont motivés, c’est un match très important. En cas de victoire, on fera un grand pas en avant. "

Objectif 1/4 de finale pour le Burkina Faso

L’objectif pour cette équipe des Etalons, une qualification pour les quarts de finale. Une issue dont ne doute absolument pas le capitaine Burkinabè Moumouni Dagano : "Je pense que l’on va passer ce 1er tour. Si on est bien, si on donne le maximum on va battre l’Ethiopie."

En tout cas, le match que les Walyas sont certains de remporter, c'est celui des tribunes ! Les supporters éthiopiens sont venus en nombre à Nelspruit soutenir leur équipe. Lors du premier match de leur équipe lundi dernier, ils s’étaient malheureusement illustrés en lançant des vuvuzelas sur le terrain, ce qui a valu à la Fédération éthiopienne une amende de 10.000 dollars, dont 5000 avec sursis.

Première publication : 25/01/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Choc explosif entre la Zambie et le Nigeria

    En savoir plus

  • LA CAN d’ALAIN TRAORE

    Alain Traoré : "Le Burkina Faso, c’est tout pour moi"

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)