Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa après deux ans de convalescence en Belgique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

FRANCE

Une baleine de plus de 18 mètres s'échoue sur une plage des Sables-d'Olonne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/01/2013

Une baleine femelle de plus 18 mètres a été retrouvée morte vendredi sur une plage des Sables-d'Olonne, ville qui doit accueillir d'ici dimanche l'arrivée du vainqueur du Vendée Globe. Le cétacé a été évacué du rivage après avoir été découpé.

Une baleine de plus 18 mètres a été découverte vendredi matin, morte, échouée sur une plage des Sables-d'Olonne (Vendée), puis a été évacuée après découpage dans l'après-midi, a-t-on appris de sources concordantes.

"Il s'agissait d'une femelle rorqual commun adulte de 19,50 mètres, sans doute morte depuis une semaine", a indiqué au téléphone à l'AFP Ghislain Doremus, ingénieur biologiste du centre de recherche des mammifères marins de La Rochelle, alors qu'en fin d'après-midi les derniers morceaux de l'animal étaient évacués de la plage.

"Elle était assez maigre et l'examen que nous avons réalisé a montré des hémorragies interne dans les reins et le foie: vraisemblablement elle avait de sérieux problèmes pathologiques, ce qui plaide plutôt pour une mort d'origine naturelle", a-t-il ajouté, précisant que des baleines de cette taille s'échouent une à deux fois par an sur le littoral Atlantique.

Pour être évacué, l'animal, dont la présence sur la plage avait attiré à la mi-journée une centaine de curieux, a dû être découpé en une dizaine de morceaux, après avoir été repoussé près du bord de la plage pour ne pas repartir avec la marée montante.

Armés de téléphones portables ou de caméscopes, de nombreux badauds ont immortalisé l'échouage insolite de ce cétacé en pleine station balnéaire, à quelques dizaines de mètres de l'endroit où, en mars 2008, l'Artémis, un cargo de 88 mètres, était venu s'échouer, créant l'attraction pendant une dizaine de jours.

La baleine a été découverte au petit matin et signalée par des passants sur la plage dite "des présidents", au bout du remblai de la petite ville balnéaire qui doit accueillir, d'ici dimanche, l'arrivée du vainqueur du Vendée Globe 2012.

Dès le début de la matinée, pompiers, policiers et représentants de la mairie étaient sur place et un périmètre de sécurité avait été installé pour éviter que les badauds ne touchent le cadavre et ne propagent des bactéries.

AFP

Première publication : 25/01/2013

COMMENTAIRE(S)