Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les propriétaires d’armes à feu encouragés à patrouiller pour protéger les femmes de New Delhi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2013

Le chef de la police de New Delhi a incité les hommes en possession d’un port d'arme à assurer eux-mêmes la protection des femmes de la ville. Des déclarations qui interviennent après le viol collectif d'une étudiante qui avait bouleversé le pays.

Les propriétaires d'armes à feu devraient sillonner les rues de New Delhi la nuit et utiliser leurs armes pour empêcher que les femmes soient agressées, estime le chef de la police de la capitale indienne, cité par l'Indian Express, après le viol collectif d'une étudiante qui a bouleversé le pays.

"Les propriétaires d'armes à feu en possession d’un port d'arme doivent se rendre dans les endroits isolés comme les arrêts de bus chaque nuit et s'ils repèrent quelqu'un qui agresse une femme, ils devraient utiliser leur arme pour mettre fin à ce crime" et repousser les agresseurs potentiels, a estimé vendredi Tejendra Khanna.

Il s'agit pour lui d'un "service" rendu à la société.

Le Parti du peuple indien (BJP, opposition) a condamné les propos de M. Khanna, estimant qu'"on ne devrait pas conseiller aux citoyens de faire justice eux-mêmes dans quelque situation que ce soit".

L'organisation Small Arms Survey estime que les Indiens détiennent 40 millions d'armes, dont seulement 6,3 millions sont déclarées, sur quelque 650 millions d'armes détenues par des civils dans le monde.

La police de New Delhi, une métropole de 16 millions d'habitants, dit avoir enregistré en 2012 un total de 706 plaintes pour viol, soit 23,4% de plus que l'année précédente

Le viol collectif le 16 décembre dernier d'une étudiante de 23 ans, décédée de ses blessures 13 jours plus tard, a provoqué une vague de manifestations dans le pays et des appels à un renforcement des sanctions à l'égard des auteurs de crimes sexuels.

AFP

Première publication : 26/01/2013

  • INDE

    Ouverture du procès des auteurs présumés du viol collectif de l’étudiante indienne

    En savoir plus

  • INDE

    Nouvelle affaire de viol collectif en Inde, six arrestations

    En savoir plus

  • INDE

    Un nouveau meurtre de femme ébranle l'Inde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)