Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Algérie : onze soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Plusieurs morts dans une fusillade à Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les propriétaires d’armes à feu encouragés à patrouiller pour protéger les femmes de New Delhi

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2013

Le chef de la police de New Delhi a incité les hommes en possession d’un port d'arme à assurer eux-mêmes la protection des femmes de la ville. Des déclarations qui interviennent après le viol collectif d'une étudiante qui avait bouleversé le pays.

Les propriétaires d'armes à feu devraient sillonner les rues de New Delhi la nuit et utiliser leurs armes pour empêcher que les femmes soient agressées, estime le chef de la police de la capitale indienne, cité par l'Indian Express, après le viol collectif d'une étudiante qui a bouleversé le pays.

"Les propriétaires d'armes à feu en possession d’un port d'arme doivent se rendre dans les endroits isolés comme les arrêts de bus chaque nuit et s'ils repèrent quelqu'un qui agresse une femme, ils devraient utiliser leur arme pour mettre fin à ce crime" et repousser les agresseurs potentiels, a estimé vendredi Tejendra Khanna.

Il s'agit pour lui d'un "service" rendu à la société.

Le Parti du peuple indien (BJP, opposition) a condamné les propos de M. Khanna, estimant qu'"on ne devrait pas conseiller aux citoyens de faire justice eux-mêmes dans quelque situation que ce soit".

L'organisation Small Arms Survey estime que les Indiens détiennent 40 millions d'armes, dont seulement 6,3 millions sont déclarées, sur quelque 650 millions d'armes détenues par des civils dans le monde.

La police de New Delhi, une métropole de 16 millions d'habitants, dit avoir enregistré en 2012 un total de 706 plaintes pour viol, soit 23,4% de plus que l'année précédente

Le viol collectif le 16 décembre dernier d'une étudiante de 23 ans, décédée de ses blessures 13 jours plus tard, a provoqué une vague de manifestations dans le pays et des appels à un renforcement des sanctions à l'égard des auteurs de crimes sexuels.

AFP

Première publication : 26/01/2013

  • INDE

    Ouverture du procès des auteurs présumés du viol collectif de l’étudiante indienne

    En savoir plus

  • INDE

    Nouvelle affaire de viol collectif en Inde, six arrestations

    En savoir plus

  • INDE

    Un nouveau meurtre de femme ébranle l'Inde

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)