Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Sports

François Gabart remporte le Vendée Globe en un temps record

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/01/2013

Le skipper français François Gabart est arrivé en tête du Vendée Globe devant Armel Le Cléac'h au terme de 78 jours de navigation, battant ainsi le record de 84 jours détenu par Michel Desjoyaux.

Le Français François Gabart (Macif) a remporté en un temps record dimanche aux Sables-d'Olonne (Vendée, ouest) le 7e Vendée Globe, devenant le plus jeune vainqueur de ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance baptisé "l'Everest des mers".

Le vent étant bien retombé, Gabart (29 ans) a franchi à petite vitesse la ligne d'arrivée située à l'extérieur du chenal à 15h18 heure française (14h18 GMT), bouclant sa circumnavigation express de quelque 24.000 milles (44.450 km) en 78 j 02 h et 16 min, améliorant de six jours le record établi en 2009 par son mentor Michel Desjoyeaux (84 j 03 h et 09 min).

Son poursuivant immédiat, le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), était attendu en fin d'après-midi aux Sables.

Desjoyeaux avait embarqué au milieu de la nuit dans un catamaran à moteur pour aller accueillir Gabart, son poulain, au large des côtes vendéennes.

Le mauvais temps qui balayait samedi le golfe de Gascogne avait conduit les autorités à interdire la sortie du chenal aux plaisanciers dimanche à partir de 06h00 GMT.

Des milliers de personnes s'étaient massées dès le début de la matinée sur le bord du chenal des Sables-d'Olonne pour acclamer le vainqueur du Vendée Globe, vêtues de cirés, armées de parapluies, équipées de toiles imperméables pour s'asseoir.

Gabart, blond aux yeux bleus de 1,71 m pour 66 kg, avait assisté en spectateur au départ du dernier Vendée Globe il y a quatre ans et a donc réussi son incroyable pari après une carrière météorique.

Sa course, un modèle d'intelligence

Le secret de Gabart, installé à La Forêt-Fouesnant (Bretagne) avec sa compagne norvégienne Henriette et leur fils de 10 mois Hugo, tient sans doute à sa formation d'ingénieur.

Sa victoire dans le Vendée Globe est un modèle d'intelligence. Toujours aux avant-postes dans la descente de l'Atlantique et l'océan Indien, dessinant des trajectoires impeccables, il est passé en tête de la flotte à la hauteur du cap Leeuwin (sud-ouest de l'Australie), se livrant ensuite à un duel haletant avec Le Cléac'h jusqu'au cap Horn.

Gabart a pris le large dans la remontée de l'Atlantique, son "meilleur ennemi" lui reprenant toutefois quelques milles à la hauteur du Pot au Noir. Mais le skipper de Macif n'a plus jamais quitté la tête de la course et a gardé son sang froid jusqu'au bout. Même lors de la dernière ligne droite dans le golfe de Gascogne, sous la pression d'un Le Cléac'h qui, fidèle à son surnom de "chacal", ne voulait rien lâcher.

La victoire de Gabart ne signe pas la fin de la course. Derrière Le Cléac'h, le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), 3e, devrait être le prochain concurrent à rallier Les Sables, mardi ou mercredi.

Vingt concurrents avaient pris le départ du Vendée Globe le 10 novembre et 12 étaient encore en course dimanche.


AFP

Première publication : 27/01/2013

  • VENDÉE GLOBE

    Gabart, le beau gosse perfectionniste

    En savoir plus

  • VENDÉE GLOBE

    Dernière ligne droite pour François Gabart et Armel Le Cléac'h

    En savoir plus

  • VENDÉE GLOBE

    François Gabart toujours en tête du Vendée Globe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)