Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

SPORT

Hervé Renard : "Important d'avoir notre destin en mains"

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 28/01/2013

Le sélectionneur de la Zambie, championne d’Afrique en titre, Hervé Renard, s’est exprimé en conférence de presse avant le match décisif face au Burkina Faso ce mardi 29 janvier. Les Chipolopolo doivent l’emporter pour accéder aux quarts de finale.

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

Comment abordez-vous ce match décisif pour votre équipe ?

"Il est important d'avoir notre destin entre nos mains pour nous qualifier pour les quarts, une troisième fois de suite. On est exactement dans la même situation qu’en 2010. Il fallait absolument battre le Gabon. Je préfère être dans cette situation-là, surtout avec des joueurs zambiens qui ont tendance à relâcher leur concentration.

Aujourd'hui nous devons courir derrière les occasions ratées lors de notre 1er match contre l'Ethiopie. On a raté ce match (1-1), peut-être par excès de confiance, mais notre match contre le Nigeria (1-1) était très bon, c'est en tout cas mon opinion".

Pourtant face au Nigeria, la Zambie a raté pas mal d'occasions...

"C'était quand même le Nigeria en face, et nous étions donc contents de notre performance. On a fait une grosse erreur, on s'est tués nous-mêmes au bout de 15 minutes, et on a trouvé les ressources pour revenir. Si Kalaba et Mbesuma marquent sur les deux occasions qu'ils ont dans la surface, ça change tout.

Notre problème est qu'on n'arrive pas à être efficace pour tuer le match au bon moment, comme on l'avait fait à la CAN-2012 contre le Sénégal et le Ghana en demi-finale. On n'est pas meilleurs, ça veut dire qu'on doit être plus réalistes. Le réalisme, c'est d'abord une question de confiance. On doit essayer, on ne doit pas abandonner, parce que je suis sûr que ça va finir par rentrer. Ce serait fantastique de le faire dès demain".

Justement, que pensez-vous du Burkina Faso et de ses attaquants ?

"Leur vitesse est incroyable, c'est pourquoi ils jouent au haut niveau. J'ai le satellite chez moi en Zambie et je regarde tous les week-ends le Championnat de France. Traoré a commencé à Auxerre, où était mon ancien coach (Jean Fernandez, ndlr), et je le connais bien, ce n'est pas une surprise pour moi. Je sais aussi qu'il était blessé récemment, et il va faire un deuxième match après avoir joué 90 minutes...

Pitroipa est un très bon joueur. Quand il a de l'espace, il est difficile de le stopper. Il a un profil à la Gervinho, si vous lui laissez 15 mètres, il vous tue".

Première publication : 28/01/2013

COMMENTAIRE(S)