Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-orient

Dans le coma, Ariel Sharon présente une "activité cérébrale importante"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/01/2013

Sept ans après avoir été placé dans un coma artificiel, l'ex-homme fort d'Israël Ariel Sharon a montré une activité cérébrale importante dimanche, à la suite de tests IRM avancés, pratiqués sur lui pendant deux heures.

Sept ans après plusieurs accidents vasculaires cérébraux qui lui ont valu d'être placé dans un coma artificiel, l'ancien Premier ministre et pilier de la droite israélienne Ariel Sharon a montré "un certain degré de conscience", a déclaré dimanche un neurologue israélien.

La série de scanners du cerveau réalisés jeudi pendant deux heures par une équipe israélo-américaine ne signifie pas pour autant que l'ancien général, âgé de 84 ans, pourra se réveiller de son profond coma, a-t-il précisé.

"Les résultats des tests ne sont pas clairs mais sont encourageants et nous ont surpris", a déclaré le neurologue Alon Friedman, du Centre médical Soroka, soulignant que ces résultats pourraient contribuer aux données que les scientifiques espéraient pouvoir utiliser pour réveiller d'autres patients.

"Les chances de le sortir du lit sont très très minces", a-t-il nuancé.

Une activité cérébrale a été détectée lorsque les médecins ont montré à Ariel Sharon des photos de sa famille et lui ont demandé d'imaginer sa maison.

"Il pourrait entendre et certaines informations importantes vont dans son cerveau et sont analysées", a dit Friedman.

Sharon "pourrait être éveillé, et il y a une chance qu'il soit conscient", même s'il ne peut pas répondre physiquement, en raison de sa paralysie après l'attaque, a-t-il ajouté.

"Le patient est dans une certaine mesure ce que nous appelons 'enfermé', il comprend et répond avec son cerveau mais ne peut activer ses muscles."

Friedman a ajouté qu'Ariel Sharon avait les yeux ouverts pendant au moins la moitié du temps au moment où il a répondu à la vue de photos de sa famille.

(Reuters)

Première publication : 28/01/2013

COMMENTAIRE(S)