Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

SPORT

La Tunisie, une victoire sinon rien

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 30/01/2013

La Tunisie doit l’emporter ce mercredi face au Togo si elle veut continuer l’aventure dans cette CAN-2013. En revanche, un nul suffit aux Éperviers pour se qualifier pour les quarts de finale. Un niveau jamais atteint par le Togo en Coupe d’Afrique.

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

 

La rencontre entre la Tunisie et le Togo, mercredi 30 janvier, sur la pelouse du Mbombela Stadium de Nelspruit, promet d’être explosive. Car la seule incertitude du groupe D de cette CAN-2013 réside dans le fait de savoir qui accompagnera la Côte d’Ivoire en quarts de finale. Les deux équipes en lice sont donc le Togo et la Tunisie.

Avantage pour le moment aux Éperviers ! Les coéquipiers d’Emmanuel Adebayor possèdent, en effet, une différence de buts favorable par rapport aux Tunisiens, ce qui leur permettrait de se contenter d’un match nul. Pas question toutefois de miser là-dessus, selon Didier Six, l’entraîneur du Togo.

"Nous n’avons pas une équipe faîte pour défendre. Nous avons une équipe joueuse et, quand on rentre sur le terrain c’est pour gagner. Alors, même si nous avons besoin que d’un seul point, nous jouerons ce match pour le gagner." Le technicien français a également rappelé durant sa conférence de presse l’importance de cette rencontre pour son équipe.

"Nous sommes à l’aube d’une journée extraordinaire pour le Togo. On va jouer face à une équipe tunisienne solide, mais si nous jouons à 100 % de nos capacités, nous avons une chance." Un avis partagé par Dové Womé, buteur face à l’Algérie : "On est à mi-chemin de notre objectif. L’état d’esprit est bon. Ce match sera très difficile, mais je pense que l’on va se qualifier".

"Rendre fier notre peuple et notre pays"

Du côté de la Tunisie, la tâche s’annonce ardue. Pas question toutefois de douter ou de se mettre une pression superflue, comme l’explique l’attaquant du SC Bastia Wahbi Kazhri : "On joue au football pour connaître ce genre d’émotion, de pression. Et la seule pression que l’on a, c’est celle de rendre fier notre peuple et notre pays. On sait qu’il nous faut une victoire pour nous qualifier, donc la donne est simple. Ce qui importe, c’est de l’emporter peu importe la manière".

Pas de calcul à faire donc pour les Aigles de Carthage qui souhaitent plus que tout offrir aux Tunisiens une qualification pour les quarts de finale. "Le pays est en très grosse difficulté par rapport à ce qu’il s’est passé dernièrement. On sait que l’on ne pourra pas régler la situation, mais on peut mettre un peu de baume au cœur à tout le monde en se qualifiant. Donc on sait pourquoi et pour qui l’on joue. Il ne faudra pas les décevoir."

Première publication : 29/01/2013

  • LA CAN d’ALAIN TRAORE

    Alain Traoré : "Le Burkina Faso, c’est tout pour moi"

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)