Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

SPORT

Adebayor : "J’étais prêt à tuer quelqu’un s’il le fallait !"

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 30/01/2013

Le capitaine du Togo, Emmanuel Adebayor est revenu au micro de FRANCE 24 sur la qualification historique des Éperviers pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations après un match nul déroutant obtenu face à la Tunisie (1-1).

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

FRANCE 24 : Quel est votre sentiment après cette qualification historique du Togo pour les quarts de finale d’une Coupe d’Afrique ?

Emmanuel Adebayor : Je suis très content ce soir. On va savourer cette qualification avec le groupe. Et dès demain matin (jeudi 31 janvier ndlr.), on va se remettre à travailler. On va corriger nos lacunes et essayer d’aller vers l’avant.

Comment vous avez vécu ce match aux circonstances assez surprenantes ?

Cela a été très difficile à vivre, mais quand il y a la qualification au bout c’est plus facile. Mais je pense que l’on était meilleur ce soir.

Personnellement j’étais prêt à tuer quelqu’un s’il le fallait (sic) ! Mais bon, tout ça c’est du passé. Maintenant on va se concentrer sur notre quart de finale contre le Burkina Faso.

Justement, contre le Burkina Faso dimanche, vous avez toutes vos chances ?

Cela fait plaisir que l’on nous dise enfin que l’on va avoir notre chance : Contre la Côte d’Ivoire, on n’avait aucune chance, contre l’Algérie on n’avait aucune chance, contre la Tunisie non plus…

Maintenant c’est un match qui va durer 90 voir peut être 120 minutes, on va donc se préparer tranquillement pour essayer de continuer à écrire l’histoire de notre pays.

Un petit mot pour le peuple togolais…

Je tiens à le remercier. Nous avons reçu beaucoup de messages d’encouragements. Ce soir, c’est une qualification historique pour le pays, pour nous les joueurs mais aussi pour les supporters qui sont derrières nous depuis longtemps.

Maintenant, il est temps d’envoyer un message fort de rassemblement pour faire quelque chose d’extraordinaire pour le Togo.

Toute la CAN 2013, c’est sur can2013.rfi.fr

Première publication : 31/01/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)