Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

SPORT

Qualification historique pour le Togo

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 01/02/2013

Les Éperviers togolais accèdent pour la première fois de leur histoire aux quarts de finale d’une Coupe d’Afrique après le match nul 1-1 arraché face à la Tunisie. Les Aigles de Carthage sont éliminés.

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

Au terme d’un match marqué par de nombreuses erreurs d’arbitrage, le Togo réussit à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN 2013 au détriment de la Tunisie. Les coéquipiers d’Emmanuel Adebayor, encore très actif ce soir, ont pourtant souffert face aux Aigles de Carthage.

Pour les hommes de Sami Trabelsi, la donne était simple au coup d’envoi ce mercredi, il fallait l’emporter pour se qualifier pour les quarts. Ainsi, le technicien tunisien avait misé sur l’offensive en ne titularisant que 3 défenseurs.

Gakpé ouvre le score

Une aubaine pour les attaquants togolais, Gakpé, Ayité et Adebayor qui se mettaient en valeur dès le début de la rencontre. Ainsi l’attaquant de Tottenham voyait son tir frôler le montant de Ben Cherifia à la 9e minute. Un avertissement sans frais pour la Tunisie qui finira par craquer 4 minutes plus tard.

Bien lancé par Adebayor, l’attaquant du FC Nantes Serge Gakpé trompait Ben Cherifia d’un tir croisé (1-0, 13e). A ce moment de la partie, la Tunisie devait inscrire 2 buts pour accéder aux quarts de finale.

Pas de quoi décourager, les coéquipiers de Youssef Msakni qui sonnait la révolte à la 16e minute, mais son tir trop écrasé n’inquiétait nullement Agassa.

Le gardien togolais qui ne pourra strictement rien faire à la demi-heure de jeu lorsque l’arbitre de la rencontre désigna le point de penalty suite à une faute de Nibombe sur Hichri. Khaled Mouelhi se chargea alors de transformer l’offrande (1-1, 30e).

Un arbitrage calamiteux !

Le match était alors complètement relancé. Et il s’est débridé encore un peu plus en seconde période. Un second acte surtout marqué par des erreurs d’arbitrage flagrantes.

A l’image de ce penalty oublié pour la Tunisie à la 50e minute de jeu. Bossou commet une grosse faute sur Darragi dans la surface togolaise, mais l’arbitre ne bronche pas Daniel Bennett que l’on retrouvera 7 minutes plus tard. Adebayor est victime d’une faute d’Hichri dans la surface tunisienne, mais là encore il oublie un penalty.

Dans la foulée, les hommes de Didier Six ont la possibilité d’inscrire un second but par Floyd Ayité, mais par deux fois le joueur du Stade de Reims se manque (58e, 62e). Adebayor trouvera lui la transversale à la 68e minute suite à un bon centre d’Ayité.

Omniprésent, "Sheyi" sera de nouveau victime d’une grosse faute d’Hichri dans la surface tunisienne, mais une nouvelle fois l’arbitre Daniel Benett ne sifflera pas penalty.

Et quand il se décida enfin à mettre le sifflet à la bouche, c’était pour désigner le point de penalty… mais pour la Tunisie.

Mouelhi trouve le poteau

Nibombe, encore lui, se rend coupable d’une faute sur Khelifa (75e). Mouelhi se présente alors pour un doublé et pour propulser la Tunisie en quart de finale.

Mais, il n’en sera rien car le milieu de terrain des Aigles de Carthage trouve le montant gauche d’Agassa qui peut exulter ! Le Togo est en quart de finale de la CAN 2013. Les Eperviers affronteront dimanche à Nelspruit le Burkina Faso.

A noter que ces quarts de finale mettront aux prises 7 pays d’Afrique de l’Ouest. Un record !

Toute la CAN 2013, c’est sur can2013.rfi.fr

Première publication : 30/01/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Mohamed Koffi : "On peut arriver en finale"

    En savoir plus

  • FOOTBALL-CAN 2013

    La Tunisie, une victoire sinon rien

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)