Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

SPORT

Qualification historique pour le Togo

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 01/02/2013

Les Éperviers togolais accèdent pour la première fois de leur histoire aux quarts de finale d’une Coupe d’Afrique après le match nul 1-1 arraché face à la Tunisie. Les Aigles de Carthage sont éliminés.

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

Au terme d’un match marqué par de nombreuses erreurs d’arbitrage, le Togo réussit à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN 2013 au détriment de la Tunisie. Les coéquipiers d’Emmanuel Adebayor, encore très actif ce soir, ont pourtant souffert face aux Aigles de Carthage.

Pour les hommes de Sami Trabelsi, la donne était simple au coup d’envoi ce mercredi, il fallait l’emporter pour se qualifier pour les quarts. Ainsi, le technicien tunisien avait misé sur l’offensive en ne titularisant que 3 défenseurs.

Gakpé ouvre le score

Une aubaine pour les attaquants togolais, Gakpé, Ayité et Adebayor qui se mettaient en valeur dès le début de la rencontre. Ainsi l’attaquant de Tottenham voyait son tir frôler le montant de Ben Cherifia à la 9e minute. Un avertissement sans frais pour la Tunisie qui finira par craquer 4 minutes plus tard.

Bien lancé par Adebayor, l’attaquant du FC Nantes Serge Gakpé trompait Ben Cherifia d’un tir croisé (1-0, 13e). A ce moment de la partie, la Tunisie devait inscrire 2 buts pour accéder aux quarts de finale.

Pas de quoi décourager, les coéquipiers de Youssef Msakni qui sonnait la révolte à la 16e minute, mais son tir trop écrasé n’inquiétait nullement Agassa.

Le gardien togolais qui ne pourra strictement rien faire à la demi-heure de jeu lorsque l’arbitre de la rencontre désigna le point de penalty suite à une faute de Nibombe sur Hichri. Khaled Mouelhi se chargea alors de transformer l’offrande (1-1, 30e).

Un arbitrage calamiteux !

Le match était alors complètement relancé. Et il s’est débridé encore un peu plus en seconde période. Un second acte surtout marqué par des erreurs d’arbitrage flagrantes.

A l’image de ce penalty oublié pour la Tunisie à la 50e minute de jeu. Bossou commet une grosse faute sur Darragi dans la surface togolaise, mais l’arbitre ne bronche pas Daniel Bennett que l’on retrouvera 7 minutes plus tard. Adebayor est victime d’une faute d’Hichri dans la surface tunisienne, mais là encore il oublie un penalty.

Dans la foulée, les hommes de Didier Six ont la possibilité d’inscrire un second but par Floyd Ayité, mais par deux fois le joueur du Stade de Reims se manque (58e, 62e). Adebayor trouvera lui la transversale à la 68e minute suite à un bon centre d’Ayité.

Omniprésent, "Sheyi" sera de nouveau victime d’une grosse faute d’Hichri dans la surface tunisienne, mais une nouvelle fois l’arbitre Daniel Benett ne sifflera pas penalty.

Et quand il se décida enfin à mettre le sifflet à la bouche, c’était pour désigner le point de penalty… mais pour la Tunisie.

Mouelhi trouve le poteau

Nibombe, encore lui, se rend coupable d’une faute sur Khelifa (75e). Mouelhi se présente alors pour un doublé et pour propulser la Tunisie en quart de finale.

Mais, il n’en sera rien car le milieu de terrain des Aigles de Carthage trouve le montant gauche d’Agassa qui peut exulter ! Le Togo est en quart de finale de la CAN 2013. Les Eperviers affronteront dimanche à Nelspruit le Burkina Faso.

A noter que ces quarts de finale mettront aux prises 7 pays d’Afrique de l’Ouest. Un record !

Toute la CAN 2013, c’est sur can2013.rfi.fr

Première publication : 30/01/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Mohamed Koffi : "On peut arriver en finale"

    En savoir plus

  • FOOTBALL-CAN 2013

    La Tunisie, une victoire sinon rien

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)