Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

FRANCE

Prison ferme pour trois personnes dans le cadre de l'affaire des surirradiés d'Épinal

© AFP | Les deux médecins, Michel Aubertel et Jean-François Sztermer

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/01/2013

Deux médecins et un radiophysicien ont été condamnés à 18 mois de prison ferme dans le cadre du procès des surirradiés de l'hôpital d'Épinal. Entre 2001 et 2006, douze patients sont morts des suites de surdoses de radiation.

Un radiophysicien et deux médecins ont été condamnés mercredi à 18 mois de prison ferme pour la surriradiation accidentelle de plus de 400 personnes dans un hôpital public d'Epinal (Vosges) de 2001 à 2006.

Cet accident, qui a frappé des patients traités pour des cancers de la prostate, a fait 12 morts et entraîné une révision générale des procédures de radiothérapie en France.

Les médecins radiothérapeutes Jean-François Sztermer et Michel Aubertel ont été condamnés à 4 ans de prison ferme dont 30 mois avec sursis, et à 20.000 euros d'amende chacun pour homicides et blessures involontaires et non-assistance à personnes en danger. Ils ont également été condamnés à une interdiction définitive d'exercer leur profession.

Le radiophysicien Joshua Anah a quant à lui été condamné à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis et à 10.000 euros d'amende pour homicides et blessures involontaires et soustraction de preuves. Il a aussi été condamné à une interdiction d'exercer de 5 ans.

"Je suis satisfait du prononcé de la culpabilité des praticiens et du radiophysicien", a dit Me Gérard Welzer, avocat des victimes, notant que les poursuites, et donc les condamnations pénales sont "de plus en plus rares" en matière de santé publique.

La directrice de la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) des Vosges, Francette Meynard, et le directeur de l'Agence régionale d'hospitalisation (ARH) de Lorraine, Jacques Sans, qui se voyaient reprocher une réaction insuffisante, ont été relaxés.

Le parquet avait requis une peine d'an de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende à leur encontre.

L'hôpital Jean Monnet d'Epinal, théâtre du drame, et sa directrice, Dominique Cappelli, ont également été relaxés, conformément à la demande du parquet.

Les surdosages de radiothérapie, parfois supérieurs à 20%, avaient deux origines : des défaillances dans le service et des erreurs de paramétrages des appareils ayant touché 24 personnes d'une part, une mauvaise méthode ayant touché environ 400 personnes d'autre part.

Une commission d'indemnisation a été mise en place en 2008 et les victimes et leurs familles ont en général été indemnisées. Leurs avocats demandaient cependant des sommes supplémentaires pour les cas les plus graves.

Reuters

Première publication : 30/01/2013

  • FRANCE

    L'agence du médicament va suspendre la vente de la pilule Diane 35

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)