Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

FRANCE

Goodyear va fermer son usine d'Amiens-Nord

© Photo AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2013

Goodyear Dunlop a présenté, jeudi matin, son projet de fermeture de l'usine de pneumatiques d'Amiens-Nord (Somme), qui menace 1 173 emplois. La CGT a aussitôt appelé à la grève et les salariés se disent prêts à se battre.

Goodyear Dunlop a confirmé, jeudi 31 janvier dans un communiqué, son projet de fermeture de l’usine de pneumatiques d’Amiens-Nord (Somme). Cette fermeture, "seule option possible après cinq années de négociations infructueuses", selon la direction, entraînerait la suppression de 1 173 postes. Le communiqué précise que le projet de fermeture a été présenté au comité central d’entreprise et fera l’objet d’une consultation des représentants du personnel.

La CGT a aussitôt réagi en appelant à la grève et à un rassemblement sur le site d’Amiens de tous les salariés de Goodyear en France le 12 février. À cette date, un nouveau comité central d’entreprise doit se tenir à Rueil-Malmaison pour livrer les détails du projet.

Mobilisation des salariés

Quelques minutes après l’annonce de la direction, les salariés de l’usine se sont dits prêts à se battre. "Entre l'annonce et la fermeture, il y a de la marge. Ça fait six ans qu'on se bat contre 400, 800, 1 200 suppressions d'emplois, on va se battre et il y aura encore plus de monde", a immédiatement réagi Franck Jurek, délégué CGT (majoritaire), secrétaire adjoint du comité d'entreprise. "C'est une mauvaise nouvelle bien sûr, on a un combat à mener et on le mènera jusqu'au bout", a-t-il expliqué devant l'usine à quelques journalistes.

"On est des Goodyear, on restera des Goodyear encore un bon moment. C'est une énième annonce, c'est dans la continuité. Le combat a commencé il y a cinq ans et il va continuer après, peu importe la décision", a estimé Mickaël Mallet, délégué CGT, embauché il y a douze ans chez Goodyear.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 31/01/2013

  • REPORTAGE

    À l’usine d’Aulnay-sous-Bois, une "bombe sociale" vient d’exploser

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Licenciements chez PSA : le site d'Aulnay-sous-Bois n'est pas le seul concerné

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)