Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

FRANCE

Goodyear va fermer son usine d'Amiens-Nord

© Photo AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2013

Goodyear Dunlop a présenté, jeudi matin, son projet de fermeture de l'usine de pneumatiques d'Amiens-Nord (Somme), qui menace 1 173 emplois. La CGT a aussitôt appelé à la grève et les salariés se disent prêts à se battre.

Goodyear Dunlop a confirmé, jeudi 31 janvier dans un communiqué, son projet de fermeture de l’usine de pneumatiques d’Amiens-Nord (Somme). Cette fermeture, "seule option possible après cinq années de négociations infructueuses", selon la direction, entraînerait la suppression de 1 173 postes. Le communiqué précise que le projet de fermeture a été présenté au comité central d’entreprise et fera l’objet d’une consultation des représentants du personnel.

La CGT a aussitôt réagi en appelant à la grève et à un rassemblement sur le site d’Amiens de tous les salariés de Goodyear en France le 12 février. À cette date, un nouveau comité central d’entreprise doit se tenir à Rueil-Malmaison pour livrer les détails du projet.

Mobilisation des salariés

Quelques minutes après l’annonce de la direction, les salariés de l’usine se sont dits prêts à se battre. "Entre l'annonce et la fermeture, il y a de la marge. Ça fait six ans qu'on se bat contre 400, 800, 1 200 suppressions d'emplois, on va se battre et il y aura encore plus de monde", a immédiatement réagi Franck Jurek, délégué CGT (majoritaire), secrétaire adjoint du comité d'entreprise. "C'est une mauvaise nouvelle bien sûr, on a un combat à mener et on le mènera jusqu'au bout", a-t-il expliqué devant l'usine à quelques journalistes.

"On est des Goodyear, on restera des Goodyear encore un bon moment. C'est une énième annonce, c'est dans la continuité. Le combat a commencé il y a cinq ans et il va continuer après, peu importe la décision", a estimé Mickaël Mallet, délégué CGT, embauché il y a douze ans chez Goodyear.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 31/01/2013

  • REPORTAGE

    À l’usine d’Aulnay-sous-Bois, une "bombe sociale" vient d’exploser

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Licenciements chez PSA : le site d'Aulnay-sous-Bois n'est pas le seul concerné

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)