Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

SPORT

Marion Bartoli fait son retour en équipe de France

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/01/2013

Plus de huit ans après sa dernière apparition sous le maillot tricolore, Marion Bartoli va effectuer son retour en équipe de France. Elle jouera le prochain match de Fed Cup début février face à l'Allemagne.

Marion Bartoli, de retour dans l'équipe de France de Fed Cup après huit ans d'absence, a indiqué mercredi que sa décision d'accepter la sélection était issue "d'un long processus", assurant que son père et entraîneur Walter la soutenait complètement dans sa décision.

"Le dialogue a toujours été là avec Amélie (Mauresmo, la capitaine). C'est une discussion, c'est venu petit à petit, c'est le résultat d'un long processus", a souligné Bartoli, N.1 française depuis 2007, à l'issue de sa qualification pour les quarts de finale de l'Open GDF-Suez au stade Pierre de Coubertin de Paris.

Bartoli, 10e mondiale, n'a joué que deux matches de Fed Cup dans sa carrière, sa dernière apparition remontant au double lors de la finale 2004 perdue face à la Russie.

Depuis, la joueuse de 28 ans avait toujours refusé de revenir, exigeant la présence de son père et entraîneur Walter auprès d'elle durant toute la semaine d'une rencontre de Fed Cup, ce que les règles de fonctionnement de l'équipe n'autorisent pas.

"Mon papa veut que je sois heureuse et contente et à partir du moment que je lui ai exprimé mon souhait, on a pris les décisions ensemble", a-t-elle assuré.

A la mi-journée, Mauresmo avait assuré que le retour de Bartoli s'était effectué sans aucune concession.

"Je confirme que le papa de Marion ne sera pas là avec nous pendant la semaine de préparation", avait-elle déclaré.

Fait relativement rare, le père de Marion Bartoli n'était pas présent mercredi dans les travées du tournoi parisien pour encourager et prodiguer des conseils à sa fille durant la rencontre.

"J'ai changé d'avis, il sait aussi qu'une joueuse de haut niveau peut avoir des envies différentes", a expliqué la joueuse, laissant un certain flou entourer la nature de ses relations actuelles avec son père.

A la question "est-il toujours votre entraîneur", Bartoli a ainsi simplement répondu: "Il continue à me soutenir".

Bartoli a aussi indiqué qu'elle ne regrettait pas de ne pas être revenue plus tôt en Fed Cup: "Je ne vis pas dans le passé, j'ai toujours assumé mes décisions. C'est une page qui se tourne, une nouvelle aventure. Je ne peux pas revenir en arrière, je n'ai pas ce pouvoir. L'avenir, c'est ça qui m'importe."

La France, tombée en 2e division, affrontera l'Allemagne début février sur terre battue à Limoges.

AFP

Première publication : 31/01/2013

  • MASTERS D'ISTANBUL

    Sharapova déclare forfait et cède sa place à Marion Bartoli

    En savoir plus

  • TENNIS - US OPEN

    Benneteau brille au 1er tour, Bartoli craque dès le second

    En savoir plus

  • TENNIS - WIMBLEDON

    Marion Bartoli arrêtée net par Sabine Lisicki

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)