Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

SPORT

Nikola Karabatic quitte le club de Montpellier

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/01/2013

Mis en examen dans une affaire de paris suspects, l'international français Nikola Karabatic a rompu son contrat avec le club de Montpellier. La star française du handball devrait rejoindre son frère Luka dans l'équipe d'Aix-en-Provence.

La star mondiale du handball, Nikola Karabatic, a été libéré jeudi de son contrat avec Montpellier et devrait s'engager avec le club d'Aix-en-Provence, a-t-on appris jeudi auprès des deux clubs de D1.

Aux prises avec la justice et en délicatesse avec son club, Karabatic a rompu le contrat qui le liait à Montpellier jusqu'en 2016 et devrait s'engager vendredi avec Aix dès que la Commission Nationale d'aide et de Contrôle de Gestion (CNACG) de la Ligue Nationale de Handball aura donné on accord, ont précisé les deux clubs.

"A la suite d'une entrevue avec le Président Rémy Lévy, ce jour, et suite aux demandes de son agent, Nikola Karabtic a confirmé sa volonté de quitter le club du MAHB et de rompre le contrat qui liait les parties jusqu'au 30 Juin 2016", a indiqué le club de Montpellier dans un communiqué.

"Le club a accepté, à titre exceptionnel et dans le cadre d'une volonté d'apaisement consécutive aux tensions nées de la procédure en cours, de libérer le joueur. Les deux parties, et son futur club, sont parvenus à un accord financier satisfaisant compte tenu des circonstances", a ajouté le club.

"Le joueur est désormais libre de s'engager pour le club de son choix", a encore indiqué le MAHB.

Karabatic devrait s'engager dès vendredi avec le club d'Aix-en-Provence dès que "la Commission Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (CNACG) de la Ligue Nationale de Handball", a indiqué jeudi à l'AFP Christian Salomez, le président aixois.

"La décision de la Commission de contrôle est attendu vendredi matin. Nikola pourrait ensuite parapher son contrat dans l'après-midi", a-t-il ajouté.

L'effort financier est conséquent pour le club aixois dont le budget global de 2,1 millions d'euros dev rait passer à "entre 2,2 et 2,3 millions d'euros", a précisé le président Salomez.

Les partenaires financiers du club ont donc dû accorder une ralonge pour s'attacher les services d'un joueur qui touchait quelque 30.000 euros par mois à Montpellier et qui a lui aussi accepté un sacrifice financier.

Pour Montpellier, le départ de son joueur lige représente une grosse perte sportive, au moment où le club vise les 8e de finale de la Ligue des champions et n'est pas sûr de finir à la 2e place en championnat, qualificative pour la C1.

A l'issue de sa pige à Aix, Karabatic pourrait ensuite rejoindre la saison prochaine un grand club allemand ou espagnol.

Né en Serbie d'un père handballeur parti jouer en France, Nikola Karabatic a été formé au centre de formation de Montpellier, club avec lequel il a dipsuté son premier match de D1 à 17 ans.

Après cinq saisons à Montpellier, il rejoint le club allemand de Kiel en 2005 avant de revenir dans l'Hérault en 2009.

Champion de France à 7 reprises et d'Allemagne à 4 reprises, il a remporté la Ligue des champions en 2003. Double champion olympique et du monde, il a également été deux fois champion d'Europe en 2006 et 2010.

Les deux Karabatic pourraient donc fouler le même parquet le 13 février pour un savoureux Aix-Montpellier, sauf s'ils en sont privés par la commission de discipline de la Ligue de handball (LNH) qui pourrait leur infliger jusqu'à six matches de suspension.

AFP

 

Première publication : 31/01/2013

  • HANDBALL

    Affaire des paris : Nikola Karabatic maintient sa version

    En savoir plus

  • HANDBALL

    Affaire des paris truqués : Nikola Karabatic trahi par son portable

    En savoir plus

  • HANDBALL

    Daouda Karaboué : un dernier sacre avec les Experts avant la retraite?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)