Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

EUROPE

Mariano Rajoy répond aux soupçons de corruption qui pèsent sur lui

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2013

Au cœur d'un scandale de corruption soulevé par le quotidien El Pais, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a nié avoir perçu de l'argent au noir. Il a par ailleurs exclu de démissionner.

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a nié samedi avoir reçu de l'argent "au noir" et annoncé qu'il allait publier sa déclaration de revenus, répondant à des informations de presse qui citent son nom parmi les bénéficiaires présumés de paiements occultes.

"Je n'ai jamais reçu d'argent au noir", a déclaré Mariano Rajoy devant la direction du Parti populaire, de droite, dont il est le président.

"Mes déclarations de revenus et de patrimoine seront mises en ligne à la disposition de tous les citoyens dès la semaine prochaine", a-t-il ajouté, promettant "d'exercer dans cette affaire la plus grande transparence".

Il a assuré aussi qu'il n'avait pas décidé de faire de la politique son métier "pour gagner de l'argent". "J'ai perdu de l'argent, mais il se trouve que pour moi l'argent n'est pas le plus important", a-t-il dit.

Le nom de Mariano Rajoy, président du PP depuis 2004 et chef du gouvernement depuis 2011, est apparu jeudi, cité par le quotidien El Pais, parmi les bénéficiaires présumés de salaires occultes qui auraient été versés pendant des années à plusieurs dirigeants du parti.

Ce nouveau scandale, basé sur des documents comptables présumés de deux anciens trésoriers du PP, a soulevé une vague d'indignation dans le pays miné par la crise économique et le chômage.

AFP

Première publication : 02/02/2013

  • ESPAGNE

    S'adapter ou mourir : un principe qui réussit à l'industrie espagnole

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    Logement : l’Espagne face au drame des expulsions

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    La crise espagnole dope le nationalisme catalan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)