Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Mathieu Kassovitz, l'enfant terrible du cinéma français

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : "Les proies", avec Nicole Kidman, sixième long métrage de Sofia Coppola

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

En savoir plus

FACE À FACE

Ferrand épinglé par "Le Canard enchaîné" : un premier couac pour Macron ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

Moyen-orient

À Bagdad, le consul de France rend visite au journaliste français emprisonné

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2013

Le consul de France a rencontré, samedi à Bagdad, le journaliste français Nadir Dendoune détenu depuis 11 jours par les autorités irakiennes. L'homme est apparu "en bonne santé et plutôt bien traité", selon une porte-parole du Quai d'Orsay.

Le consul de France a pu rencontrer pour la première fois samedi à Bagdad le journaliste français détenu depuis onze jours par les autorités irakiennes, a-t-on appris de sources concordantes auprès du ministère des Affaires étrangères et du comité de soutien.

"Le consul a pu le voir ce matin. Il apparaissait en bonne santé et plutôt bien traité", a déclaré à l'AFP une porte-parole du quai d'Orsay.

"L'entretien a duré une heure et demie, en français", a ajouté une membre du comité de soutien, Emilie Raffoul.

Un juge aurait été saisi du dossier il y a 48 heures, a-t-elle ajouté, ce que n'a pas confirmé le quai d'Orsay. "Je reste très inquiète. Je ne vois pas ce que l'on peut reprocher à un journaliste dans l'exercice de ses fonctions", a commenté Emilie Raffoul.

La famille du journaliste français sera reçue lundi après-midi au ministère des Affaires étrangères.

Nadir Dendoune, 40 ans, a été arrêté le 23 janvier à Bagdad où il s'est rendu pour des reportages dix ans après l'invasion de l'Irak.

Il disposait d'un visa de journaliste et d'une lettre de mission du mensuel Le Monde diplomatique, selon son comité de soutien.

Il a été arrêté alors qu'il se rendait vers une usine de traitement d'eau à Bagdad où il avait été bouclier humain en 2003 pour protester contre les frappes alliées.

Un responsable des forces de sécurité irakiennes a affirmé mardi à l'AFP que M. Dendoune avait photographié des "sites sensibles appartenant au dispositif sécuritaire", sans préciser lesquels.

Egalement auteur et réalisateur d'un documentaire sur la Palestine, M. Dendoune est également citoyen algérien et australien.

AFP

Première publication : 02/02/2013

  • IRAK

    Le journaliste français Nadir Dendoune est détenu en Irak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)