Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EIIL

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy : Chronique d'un retour annoncé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le PS dans la tourmente

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Emma Stone et Colin Firth nous jouent un tour dans "Magic in the moonlight"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

FOCUS

Un siècle après, que reste-t-il de la présence allemande en Namibie ?

En savoir plus

  • Paris s'apprête à accueillir la conférence internationale sur l'État islamique

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Tour d’Espagne : le troisième sacre d’Alberto Contador

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

  • Corée du Nord : l'Américain Matthew Miller condamné aux travaux forcés

    En savoir plus

  • Plus de 900 résidents français impliqués dans le jihad

    En savoir plus

  • En images : Roland-Garros en fête pour la Coupe Davis

    En savoir plus

  • Corse : attentat contre une discothèque du Club Med

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la France remporte une médaille de bronze historique

    En savoir plus

Afrique

Pour François Hollande, "le combat n'est pas terminé" au Mali

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/02/2013

François Hollande a effectué samedi une visite éclair au Mali. Après des étapes à Sévaré et à Tombouctou, il s'est rendu à Bamako, où il a assuré qu'il n'y avait "aucun risque d'enlisement" des troupes françaises dans le pays.

  • Le président français, François Hollande, s’est rendu, ce samedi 2 février, au Mali pour une visite éclair, où il a été accueilli par une foule en liesse.
  • Sur la place de l’Indépendance À Bamako, le chef d’État français a affirmé que le terrorisme avait été repoussé mais qu’il n’était pas encore vaincu, rappelant que la France sera aux côtés de l’armée malienne "le temps qu'il faudra". Il a par ailleurs appelé à "être exemplaire" et à "respecter les droits de l’Homme". Le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a pour sa part promis qu'il n'y aurait "aucune exaction, aucun règlement de compte, aucune représaille".

"Le terrorisme a été repoussé, chassé mais il n'a pas encore été vaincu"

  • Lors d'une conférence de presse tenue à Bamako, François Hollande a également déclaré qu'il n'y avait "aucun risque d'enlisement au Mali", ajoutant que les troupes françaises étaient désormais "tout près des otages" français.
  • Plus tôt dans la journée, le chef de l’État a visité la mosquée de Tombouctou et salué les troupes françaises présentes depuis plus de trois semaines dans le cadre de l’opération Serval. Il a également dénoncé "la barbarie" imposée par les islamistes armés qui ont occupé cette ville mythique du nord du Mali pendant des mois avant sa libération par les soldats français et maliens.
  • François Hollande a affirmé que l'action de la France n'était pas terminée, même si l'objectif à terme était de passer le relais aux forces africaines. "Le combat n’est pas terminé, a-t-il assuré lors de son discours à Tombouctou. Mais le numéro un français de prévenir : "Nous n'avons pas vocation à rester : nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là".
  • De son côté, le président par intérim malien, Dioncounda Traoré, a remercié les soldats français pour leur "efficacité" et leur "professionnalisme", qui ont permis de libérer la population du nord du Mali "après des mois et des mois de barbarie et d'obscurantisme".

 

Revivez les moments forts de la visite de François Hollande au Mali grâce à notre liveblogging ci-dessous.

Pour suivre ce liveblogging à partir d'un smartphone, cliquer ici.

Première publication : 02/02/2013

  • MALI

    Otages français au Mali : pourquoi les djihadistes n'ont pas besoin de les utiliser

    En savoir plus

  • MALI

    Exclusif : le président Traoré rejette toute négociation avec les islamistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)