Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-orient

Assad accuse Israël de vouloir "déstabiliser" la Syrie

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2013

Pour le président syrien, le raid israélien présumé contre des installations militaires près de Damas "dévoile le véritable rôle joué par Israël, en collaboration avec les forces étrangères ennemies [...], pour déstabiliser la Syrie."

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé dimanche Israël de vouloir "déstabiliser" et "affaiblir" la Syrie, après le raid aérien israélien qui a visé mercredi des installations militaires près de Damas.

L'agression israélienne contre un complexe de recherche scientifique à Jomraya dans la province de Damas "dévoile le véritable rôle joué par Israël, en collaboration avec les forces étrangères ennemies et leurs agents sur le sol syrien, pour déstabiliser la Syrie et l'affaiblir", a déclaré M. Assad, cité par l'agence officielle Sana.

"La Syrie, forte de la lucidité de son peuple, de la puissance de son armée et de son attachement à la politique de la résistance, est capable de faire face aux défis actuels et à toute agression visant le peuple syrien et son rôle historique", a poursuivi M. Assad, lors d'un entretien avec un haut responsable iranien, Saïd Jalili.

Aveu implicite d'Israël

M. Jalili, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien, a réaffirmé la volonté de Téhéran, principal allié régional du régime syrien, de "se coordonner en permanence avec la Syrie pour affronter les complots et les plans étrangers visant à déstabiliser la sécurité de la région".

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a confirmé implicitement dimanche à Munich que le raid aérien mené en Syrie mercredi était le fait des forces israéliennes.

"Ce qui s'est passé il y a quelques jours (...) montre que quand nous disons quelque chose, nous nous y tenons. Nous avons dit que nous ne pensons pas qu'il doit être permis que des systèmes d'arme perfectionnés soient transférés au Liban", a-t-il dit lors de la Conférence internationale sur la sécurité.

AFP

Première publication : 03/02/2013

  • SYRIE

    Damas accuse Israël d'avoir bombardé un centre de recherche militaire syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour Moscou, Assad perd "de plus en plus" le contrôle du pays

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les armes chimiques syriennes sont toujours en sécurité, selon Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)