Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

SPORT

Burkina Faso - Togo, un quart pour l’histoire

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 03/02/2013

Le dernier quart de finale de cette CAN 2013 opposera au Mbombela Stadium de Nelspruit le Burkina Faso au Togo. Coup d’envoi de la rencontre à 18h30 T.U. Le vainqueur de ce match affrontera mercredi le Ghana en demi-finale.

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

Burkina Faso – Togo, un quart de finale que peu de personne attendait avant le début de cette 29ème édition de la Coupe d’Afrique des nations. Pourtant, ce sont bien les Etalons qui ont fini 1er du groupe C, devant le Nigeria et le champion d’Afrique en titre la Zambie. Les coéquipiers de Charles Kaboré en ont profité pour gagner leur 1er match en Coupe d’Afrique (4-0 face à l’Ethiopie) après 18 échecs ! Il fallait ainsi remonter à 1998 et une Coupe d’Afrique organisée à domicile, au Burkina Faso, pour trouver trace d’un succès des Etalons à la CAN. A l’époque, ils avaient terminé 4ème du tournoi.

1er quart de finale pour le Togo

De son côté le Togo est sorti vivant du groupe de la mort, réussissant à écarter la Tunisie et l’Algérie. Les Eperviers accèdent ainsi au 1er quart de finale de leur histoire en 7 participations à la CAN. La troupe de Dider Six revient surtout de très loin, d'un car fusillé par un groupe indépendantiste dans l'enclave angolaise de Cabinda à la veille de l’ouverture de la CAN-2010. Deux membres de l'encadrement y avaient trouvé la mort, et le gardien Kodjovi Obilalé est resté handicapé à vie. Une situation qui faisait dire à Adebayor mercredi dernier au soir de la qualification qu’"eux aussi nous ont aidé, dans leur âme."

Burkinabès et Togolais ont donc déjà réussi leur CAN, mais pour l’une des deux équipes, la belle histoire va se poursuivre ce dimanche à Nelspruit.

"On doit garder les pieds sur terre"

"J'ai dit aux joueurs qu'ils avaient déjà écrit une grosse page du football togolais, mais qu'il y avait encore la place pour écrire quelque chose", a déclaré en conférence de presse le sélectionneur du Togo Didier Six.

Son homologue du Burkina, Paul Put a lui voulu prévenir tout excès de confiance de ses joueurs. "On a commencé un travail, on y est arrivé, on doit garder les pieds sur terre", a ainsi prévenu le technicien belge, qui a souligné la "bonne ambiance" qui règne dans le groupe des Etalons.

Le Burkina Faso sans Alain Traoré

Le Burkina Faso va devoir se passer de l’actuel meilleur buteur du tournoi (3 buts), Alain Traoré, forfait sur blessure. "Alain est un joueur important, on connaît ses qualités notamment sur les coups francs et corners, mais on a assez de qualité pour le remplacer. Demain (ce dimanche 3 février, ndlr.) on doit jouer sans lui et j'ai confiance dans les autres joueurs", a déclaré Paul Put qui se méfie tout particulièrement de l’attaquant de Tottenham Emmanuel Adebayor.

"Le Togo a une équipe très forte physiquement, avec un joueur qui peut faire la différence à n'importe quel moment, Adebayor. Mais je crois que j'ai aussi une grande équipe, qui l'a déjà montré".

A noter que c’est la première fois que Togolais et Burkinabès s’affronteront en Coupe d’Afrique des nations. Le vainqueur rencontrera en demi-finale mercredi à Nelspruit le Ghana, qui est venu à bout samedi du Cap-Vert contre le cours du jeu (2-0).

Toute la CAN 2013, c’est sur can2013.rfi.fr

Première publication : 03/02/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Nando : "C’est nous qui aurions dû passer, pas le Ghana"

    En savoir plus

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Le Ghana retrouve les demi-finales sans briller

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)