Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • La Chine intensifie la répression contre les musulmans pendant le ramadan

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

Moyen-orient

Ehoud Barak réaffirme qu'Israël ne laissera pas des armes passer de Syrie au Hezbollah

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2013

Lors de la Conférence internationale sur la sécurité à Munich, en Allemagne, le ministre israélien de la Défense a réaffirmé qu'Israël ferait tout pour empêcher que des armes soient transférées de Syrie au Hezbollah libanais.

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a réaffirmé dimanche à Munich qu'Israël ne permettra pas que des armes soient transférées de Syrie au mouvement chiite libanais Hezbollah.

"Nous avons dit qu'il ne doit pas être permis que des systèmes d'armes perfectionnés soient transférés au Liban", a-t-il déclaré lors de la dernière journée de la Conférence internationale sur la sécurité.

M. Barak n'a pas commenté les informations, confirmées par Washington, selon lesquelles Israël a mené mercredi un raid aérien en Syrie contre des missiles et un complexe militaire près de Damas, l'Etat hébreu craignant des transferts d'armes au Hezbollah chiite libanais.

"Je ne peux pas comprendre comment l'Iran peut soutenir ce régime" de Bachar al-Assad, a par ailleurs déclaré M. Barak. "Le Hezbollah soutient Assad. Je pense qu'ils subiront des revers, qu'ils en paieront le prix", a poursuivi le vice-Premier ministre israélien, qui doit prochainement quitter son poste.

Le problème du nucléaire iranien "est un défi pour l'ensemble du monde", a-t-il par ailleurs affirmé, en soulignant qu'"aucune option ne doit être écartée".

AFP

Première publication : 03/02/2013

  • SYRIE

    Damas accuse Israël d'avoir bombardé un centre de recherche militaire syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour Moscou, Assad perd "de plus en plus" le contrôle du pays

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les armes chimiques syriennes sont toujours en sécurité, selon Israël

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)