Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Moyen-orient

Plusieurs dizaines de morts dans une attaque contre la police à Kirkouk

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2013

Le quartier général de la police à Kirkouk dans le nord de l'Irak a été visé dimanche matin par un attentat à la voiture piégée, suivi d'un assaut d'hommes armés. Au moins 30 personnes ont été tuées et 70 autres blessées.

Au moins 30 personnes ont été tuées et 70 autres blessées dimanche matin dans un attentat à la voiture piégée suivi d'un assaut d'hommes armés contre le quartier général de la police à Kirkouk, dans le nord de l'Irak, a indiqué un général de police.

Les assaillants ont d'abord tenté de s'emparer, sans succès, du complexe, a précisé à l'AFP le général Natah Mohammed Sabr, chef des services d'urgence de Kirkouk.

Cette nouvelle attaque rompt avec le calme relatif qui régnait ces derniers jours en Irak, embourbé dans une crise politique qui met aux prises le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki avec un mouvement de protestation de la minorité sunnite.

L'attaque du quartier général de la police de Kirkouk n'a pas été revendiquée mais les insurgés sunnites, dont Al-Qaïda en Irak, visent régulièrement les forces de sécurité dans l'espoir de déstabiliser le gouvernement.

Kirkouk fait partie d'une bande de territoire du nord de l'Irak, riche en hydrocarbures, que revendiquent Bagdad et la région autonome du Kurdistan irakien.
 

AFP

Première publication : 03/02/2013

  • IRAK

    Falloujah : l'armée irakienne réprime dans le sang une manifestation sunnite

    En savoir plus

  • IRAK

    La grogne des sunnites contre Nouri al-Maliki ne faiblit pas

    En savoir plus

  • IRAK

    Une vingtaine de morts dans une série d'attentats en Irak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)