Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : le "non" à l'indépendance de l'Écosse remporte 55,3 % des voix

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

Sports

Six-Nations : la France rate son entrée en s'inclinant face à l'Italie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2013

Pour son premier match du tournoi des Six-Nations 2013, le XV de France s'est incliné dimanche à Rome face à l'Italie (23-18). Cette défaite met un coup d'arrêt à une série de quatre victoires pour les Bleus.

Le XV de France s'est incliné dès son entrée en piste dans le Tournoi des six nations face à l'Italie (23-18), qui a réédité dans son stade Olympique l'exploit accompli contre ces mêmes Français il y a deux ans au stade Flaminio (22-21).

Loin du jeu léché et de la défense intraitable observée lors des test-matches de novembre, qui s'étaient soldés par des victoires successives face à l'Australie, l'Argentine et les Samoa, les Bleus ont rendu une copie brouillonne.

"On a mené de cinq points. On a eu l'occasion de tuer le match mais on ne le fait pas. On a manqué de justesse et fait preuve de précipitation", a regretté le manageur du XV de France, Philippe Saint-André.

Fantomatiques face à un adversaire survolté et dans un brouhaha crescendo, le XV de France a quasiment vécu à l'identique son cauchemar de 2011, qui a semblé total quand à la 60e minute ils ont perdu leur capitaine Pascal Papé, touché au genou gauche.

Le coup d'arrêt est cruel pour les hommes de Philippe Saint-André, qui peuvent dire d'ores et déjà adieu au Grand Chelem et peut-être à leurs rêves de remporter le Tournoi.

Le mérite en revient aux Italiens, qui confirment leur progrès entrevus à l'automne, où ils avaient fait souffrir l'Australie (défaite 22-19).

Les hommes de Jacques Brunel ont inscrit deux essais, par deux des Azzurri les plus emblématiques: le capitaine Sergio Parisse et le pilier Martin Castrogiovanni.

"Mettre le casque à pointe"

C'est d'ailleurs Parisse qui a allumé la première mèche, en aplatissant après une percée plein champ du demi de mêlée Tobias Botes dès la 7e minute.

Les Bleus ont ensuite réagi, parvenant même à virer en tête à la mi-temps (15-13), en inscrivant deux essais. Le premier était marqué en force par le troisième ligne Louis Picamoles (12e), l'un des rares Bleus à surnager dimanche, et le second par Benjamin Fall (24e), à la conclusion d'une percée de l'arrière Yoann Huget.

Mais trop de déchets en conquête, des combinaisons ratées dans leur jeu de ligne et la combativité des Italiens ont eu raison de leurs espoirs en seconde période.

A l'heure de jeu, Castrogiovanni, servi par Luciano Orquera, aplatissait en force, récompensant un splendide contre de 80 mètres initié un peu plus tôt par Parisse, encore (20-18).

Un drop de Kristopher Burton parachevait leur succès et les derniers assauts bleus n'y faisaient rien face à une défense héroïque.

Les Français devront réagir samedi prochain face à un pays de Galles également à la relance, au Stade de France qui leur avait si bien réussi à l'automne. "Maintenant, on va bosser, on va mettre le casque à pointe", a prévenu Saint-André.

AFP

Première publication : 03/02/2013

  • RUGBY

    Six-Nations : l'Angleterre écrase l'Écosse

    En savoir plus

  • RUGBY

    Six-Nations : l'Irlande s'impose face au Pays de Galles, tenant du titre

    En savoir plus

  • RUGBY

    XV de France : Papé, un capitaine rustique et nouvelle génération

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)