Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

FRANCE

Des dizaines d'imams au Mémorial de la Shoah à Drancy pour "dénoncer la violence"

© AFP

Vidéo par Roméo LANGLOIS , Julien MUNTZER

Texte par Assiya HAMZA

Dernière modification : 05/02/2013

Après une visite en Israël en novembre, une délégation d'imams a rendu hommage lundi aux déportés juifs de France au Mémorial de la Shoah pour "montrer que l’islam n’a rien à voir avec la haine", selon l'imam de Drancy.

C’est un "symbole fort". Près de 140 imams se sont retrouvés, lundi 4 février en fin d’après midi, au Mémorial de la Shoah à Drancy, en Seine-Saint-Denis. Dans ce lieu "d’éducation", construit en face du camp d’internement du même nom, la délégation a rendu hommage aux 70 000 juifs déportés en Allemagne entre 1941 et 1944. "On veut montrer que l’islam n’a rien à voir avec la haine. Il faut dénoncer la violence, celle des nazis hier, celle des terroristes aujourd’hui", a affirmé au journal "Le Parisien" Hassen Chalghoumi, imam de Drancy , à l’origine de cette visite avec l’écrivain Marek Alter.

Surnommé "l’imam juif" par ses détracteurs, Hassen Chalghoumi, également président de la Conférence des imams de France, n’a cessé de multiplier les initiatives en faveur du rapprochement entre les communautés musulmane et juive ces derniers mois.

Le 11 novembre 2012, une délégation de 17 imams avait effectué une visite officielle en Israël et dans les Territoires palestiniens toujours pour délivrer un message de paix. “Notre but est de dire que le conflit israélo-palestinien est politique et non religieux. Avec cette action, nous voulons couper court aux tensions qui fragilisent le 'vivre ensemble' ici en France, en refusant toute forme de transposition du conflit dans notre pays,” avait alors expliqué l’imam de la mosquée de Drancy.

Des imams français en Terre sainte

 

Se démarquer de "l’acte isolé" de Mohamed Merah

Au cours de cette visite, la délégation s’était également recueillie sur les tombes des victimes de Mohamed Merah, assassinées le 19 mars à l’école juive d’Ozar Hatorah à Toulouse et enterrées en Israël. "Malheureusement, côté israélien, beaucoup pensent que les musulmans de France détestent les juifs, qu'il y a de l'antisémitisme. Notre voyage prouve que ça n'a rien à voir avec l'islam" et qu'il s'agit "d'actes isolés", avait alors martelé l'imam de Drancy.

En juin 2012, l’imam Chalghoumi s’était déjà rendu au mémorial Yad Vashem à Jérusalem. "Ce n’est pas [seulement] l’histoire du peuple juif, c’est notre histoire à tous, avait alors déclaré le président de la conférence des imams de France. En protégeant cette histoire, nous protégeons l’histoire des minorités".

Des responsables de tous les grands cultes religieux - coptes, juifs, protestants, catholiques – ont été conviés à cette visite à Drancy, suivie d'un dîner au Centre culturel de Drancy, en présence du ministre de l'Intérieur en charge des Cultes, Manuel Valls.

Première publication : 04/02/2013

  • PROCHE-ORIENT

    Des imams français prônent la paix en Israël et dans les Territoires palestiniens

    En savoir plus

  • LIVRES

    Scènes d’islamophobie ordinaire à la française

    En savoir plus

  • RELIGION

    Hausse "inquiétante" des actes islamophobes en France en 2012

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)