Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

Mali : Joe Biden en visite à Paris pour réaffirmer le soutien de Washington

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/02/2013

En tournée européenne, le vice-président américain Joe Biden est arrivé à Paris, dimanche. Il doit, notamment, s'entretenir avec François Hollande pour réaffirmer le soutien logistique américain à l'action militaire menée par la France au Mali.

Après l'Allemagne, Joe Biden est arrivé dimanche 3 février à Paris. Il s'agit de la première visite du vice-président américain en Europe depuis la réélection de Barack Obama en novembre dernier. Après une impressionante arrivée dimanche dans le centre de la capitale, il doit s'entretenir avec François Hollande. Au cœur de leurs discussions : le Mali.

 

Selon Biden, Washington n'a jamais hésité à soutenir l'intervention française : "En ce qui concerne l'opération militaire menée par la France, les États-Unis ont fourni un appui significatif - incluant échanges de renseignements, transport aérien et ravitaillement en vol - que le président Hollande et d'autres ont chaleureusement accueilli", a déclaré le bras droit de Barack Obama dans un entretien accordé au quotidien Le Figaro.

Le journal rappelle pourtant que les discussions ont été âpres entre Paris et Washington, qui voulait, dans un premier temps, facturer au prix fort l'envoi de ses gros avions de transport C17. Finalement, les États-Unis se sont ravisés et ont même accepté de ravitailler en vol les avions français gratuitement. Ils doivent également aider les forces tchadiennes, ivoiriennes et sénégalaises, qui participent à l’opération au Mali.

Toutefois, Washington reste ferme sur sa position : il n'y aura pas d'intervention militaire américaine directe sur le sol malien. C'est sans doute ce que Joe Biden dira aussi au Premier ministre britannique, David Cameron, lorsqu'il se rendra à Londres mardi.

Première publication : 04/02/2013

  • REVUE DE PRESSE

    Au Mali, Hollande s'offre un bain de foule "digne d'un Chirac des grands jours"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Département d'État : Hillary Clinton s'en va "fière" et le "cœur lourd"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama soutient les propositions de Biden sur le port des armes à feu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)