Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Asie - pacifique

Un parc d’attraction bientôt ouvert à Abbottabad, la ville où a été tué Ben Laden

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/02/2013

La ville d'Abbottabad, où Oussama Ben Laden a été tué par un commando américain en 2011, va accueillir un parc d'attraction dont la construction doit débuter fin février. Les autorités locales disent vouloir doper le tourisme dans la région.

La ville d’Abbottabad, située à 50 kilomètres au nord d’Islamabad, est célèbre pour avoir été la dernière demeure d’Oussama Ben Laden, tué par un commando américain en mai 2011. Pour doper le tourisme, les autorités locales ont annoncé, lundi 4 février, que la ville accueillerait bientôt un parc d’attraction avec zoo, restaurants et club de parapente.

Le gouvernement de la province de Khyber Pakhtunkhwa, où se trouve Abbottabad, nie que l’opération soit destinée à redorer l’image de la ville, devenue depuis 2011 un encombrant symbole islamiste pour le pays. C’était pourtant un lieu de vacances très populaire pour les Pakistanais, qui venaient y profiter du climat d'été, moins étouffant que dans le reste du pays.

La ville abrite également la plus grande académie militaire du pays, dont la proximité - quelques centaines de mètres - avec ce qui fut pendant cinq ans la maison de Ben Laden a nourri le procès de l'armée pakistanaise en incompétence ou en complicité avec les réseaux islamistes radicaux.

"Un projet parmi d'autres"

"Ce projet n'a rien à voir avec Oussama Ben Laden. Nous travaillons à promouvoir le tourisme et les parcs de loisir dans toute la province, et ce n'est qu'un projet parmi d'autres", a précisé Syed Aqil Shah, le ministre provincial du Tourisme et des Sports.

La construction de cet ensemble débutera fin février ou début mars et doit s’étendre sur huit ans. Trois milliards de roupies (22 millions d’euros) ont déjà été dépensés pour financer le nouveau parc.

"Ce parc d'attraction s'étendra d'abord sur 20 hectares mais sera ensuite agrandi pour atteindre 200 hectares", a déclaré Syed Aqil Shah. "Il comprendra des expositions historiques, un zoo, des restaurants, des clubs d'aventure et de parapente, des chutes d'eau et des parcours de jogging", a-t-il détaillé.

En février 2012, les autorités pakistanaises avaient rasé en deux jours la villa d'Abbottabad où résidait Oussama Ben Laden depuis au moins cinq ans lorsqu'il a été tué par un commando américain le 2 mai 2011.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 04/02/2013

  • CINÉMA

    Mort de Ben Laden : le film "Zero Dark Thirty" accusé de déformer la réalité

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Mark Owen, le Navy Seal qui dit avoir abattu Ben Laden

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Un an après la mort de Ben Laden, 17 de ses lettres sont révélées au public

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)