Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

SPORT

Le Burkina Faso veut écrire une nouvelle page de son histoire

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 05/02/2013

Quinze ans après sa dernière participation à ce stade de la compétition, le Burkina Faso retrouve les demi-finales d’une Coupe d’Afrique. Les Étalons affrontent le Ghana, mercredi à Nelspruit, avec à la clé une première finale de CAN.

De notre envoyé spécial à Nelspruit.

Qui arrêtera les Étalons ? À quelques heures de sa demi-finale face au Ghana, le Burkina Faso compte quatre matches sans défaite en Coupe d’Afrique (2 victoires, 2 nuls), la meilleure série de son histoire dans la compétition.

Les coéquipiers du défenseur de l’OL Bakary Koné ont également gardé leur cage inviolée lors de leurs trois derniers matches de CAN. Une fois encore, la plus longue série de leur histoire en Coupe d’Afrique.

Les Étalons veulent faire mieux qu’en 98

Les signaux sont donc au vert avant d’affronter le Ghana, mercredi à Nelspruit. À la clé, une place en finale de la CAN, ce qui serait une première pour le Burkina Faso ! "Nous savons que tous les burkinabè sont derrières nous et on va tout faire pour aller en finale", indiquait mardi Paul Put en conférence de presse.

Jouer une finale de Coupe d’Afrique, un privilège que n’a donc jamais connu le Burkina qui, au mieux, avait dû se contenter d’une demi-finale en 1998 lors d’une CAN organisée à domicile. À l’époque, l’équipe entraînée par le Français Philippe Troussier s’était inclinée face au futur vainqueur l’Égypte 2-0.

"En 1998, nous étions jeunes. Ce sont nos grands frères. Mais on ne se compare pas à eux. On suit notre chemin et on va donner le maximum pour écrire notre histoire, mais cela va être difficile", a déclaré le capitaine burkinabè Moumouni Dagano.

Il faut dire qu’en face du Burkina Faso se dresse une équipe redoutable, le Ghana. Les Black Stars vont jouer ce mercredi leur 4e demi-finale de CAN consécutive (après 2008, 2010 et 2012) ! L’équipe de James Kwesi Appiah ne réussit pas aux Étalons, qui restent sur trois défaites face au Ghana en Coupe d’Afrique et notamment la dernière en 2010 à Cabinda (1-0).

Opposition entre la meilleure défense et la meilleure attaque

Le choc de mercredi sera aussi l’occasion de voir une opposition entre la meilleure défense de cette CAN 2013, le Burkina Faso (1 but encaissé) et la meilleure attaque du tournoi le Ghana (8 buts marqués). Un duel qui promet !

Un match qui se déroulera sur la "plage" du Mbombela Stadium de Nelsrpuit. Une pelouse indigne d’une Coupe d’Afrique qui va clairement avantager le Burkina Faso : l'équipe y joue depuis le début de la compétition. Alors que le Ghana a évolué jusqu’à présent sur le "billard" de Port Elizabeth.

Les Black Stars partent toutefois avec un léger avantage concernant la récupération. En effet, les coéquipiers d’Asamoah Gyan comptent une journée de plus de repos que l’équipe de Paul Put. "La journée de récupération en plus est un avantage pour le Ghana. Mais c’est assez psychologique. Il ne faut pas trop penser à la fatigue", a prévenu le technicien Belge.

 

Première publication : 05/02/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Charles Kaboré : "On mérite d’être là où on est aujourd’hui"

    En savoir plus

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Pitroipa délivre le Burkina qui file en demies

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)