Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : le "non" à l'indépendance de l'Écosse remporte 55,3 % des voix

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

SPORT

Charles Kaboré : "On mérite d’être là où on est aujourd’hui"

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 05/02/2013

Le Burkina Faso de Charles Kaboré affrontera mercredi à Nelspruit le Ghana en demi-finale de la CAN. Quinze ans après, les Étalons retrouvent le dernier carré d’une Coupe d’Afrique, d’où la joie du milieu de terrain de l’OM.

De notre envoyé spécial à Nelspruit,

Quel est votre sentiment après cette qualification pour les demi-finales de la CAN ?

Charles Kaboré : Tout le groupe est satisfait. Je suis vraiment heureux de cette qualification. Les mots me manquent. On mérite d’être là où on est aujourd’hui. Maintenant, on peut espérer aller encore plus loin dans cette compétition.

Notre consultant Joseph-Antoine Bell soulignait justement que toutes les équipes qui vont en demi-finale le méritent forcément…

On a travaillé dur pour en arriver là. Le staff technique, les dirigeants ont donné d’eux-mêmes. Tout le monde s’est investi. Et si on en est là aujourd’hui, c’est qu'on l'a mérité. On a envie de se battre les uns pour les autres, on a fait preuve jusqu'à présent d’une grosse solidarité.

Cela a été dur d’en arriver là, notamment ce quart de finale face au Togo…

Ca a été difficile, mais vous savez à ce niveau de la compétition toutes les équipes se valent. C’est sur des erreurs défensives, que l’on arrive à gagner.

Cette année, on a mûri. Nous n’avons pas reproduit les mêmes erreurs que l’année dernière (3 défaites en 3 matches à la CAN 2012 ndlr.). Et maintenant nous sommes en demi-finale, il faut savourer.

Prochaine étape le Ghana, cela va être un match très compliqué…

Il n’y a pas de match facile. On respecte cette équipe, mais nous aussi nous avons une bonne équipe. Il va falloir donner le meilleur de nous même, aller au combat. Ils ont de très bons joueurs qui jouent dans des bons championnats. Mais il faut que l’on arrête de penser aux autres, mais plutôt à nous. Il faut se dire que nous avons, nous aussi, une équipe de qualité et que si on a envie, on peut faire quelque chose de grand.

Cela fait quinze ans que le Burkina Faso n’a pas participé à une demi-finale de CAN…

Oui c’est vrai ! Mais les pronostics nous disaient éliminés dès le 1er tour. Mais voilà, on a démontré que l’on était fort de caractère et aujourd’hui on savoure.

Propos recueillis par Olivier Pron

Première publication : 05/02/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Adebayor : "Je ne peux pas faire entraîneur et joueur !"

    En savoir plus

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Pitroipa délivre le Burkina qui file en demies

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)