Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

SPORT

Rafael Nadal de retour sur les courts

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2013

Après avoir été tenu éloigné des courts pendant sept mois en raison d'une blessure à un genou, l'Espagnol Rafael Nadal fait son grand retour à la compétition, ce mardi, sur la terre battue de Vina del Mar, au Chili.

Après sept mois d'absence, Rafael Nadal fait son grand retour sur le circuit cette semaine à Vina del Mar au Chili, avec l'ambition de redevenir lui-même d'ici Roland-Garros au plus tard.

Avant de jouer son premier simple mercredi, l'Espagnol fera sa rentrée mardi aux côtés de son grand ami argentin Juan Monaco lors d'un des doubles les plus scrutés de l'histoire face aux Tchèques Frantisek Cermak et Lukas Dlouhy.

On analysera à la loupe chaque déplacement, chaque frappe et chaque "vamos" de l'ancien N.1 mondial qui sort de la plus longue pause de sa carrière: sept mois à se pencher sur ce genou gauche amoché (syndrome de Hoffa, une inflammation de la boule graisseuse derrière le tendon rotulien) depuis son élimination au deuxième tour de Wimbledon le le 28 juin 2012.

Redescendu au cinquième rang mondial après avoir raté les JO, l'US Open et l'Open d'Australie, Nadal a choisi la terre battue pour faire son retour. Un choix autant dicté par son amour inconditionnel de la surface que par le fait qu'elle soit la moins traumatisante pour ses articulations.

Le septuple vainqueur de Roland-Garros, qui n'était plus venu jouer en Amérique du Sud depuis 2005, passera ensuite par Sao Paulo et Acapulco pour continuer à recoller les morceaux de sa carrière.

"C'est important qu'il revienne. Il a manqué au tennis et aux supporteurs", souligne la légende américaine Pete Sampras qui, comme presque tout le monde dans le microcosme, se réjouit du retour du vainqueur de 11 titres du Grand Chelem.

"On attend son retour avec impatience, le jeu sera plus fort avec lui", assure également Roger Federer, sincèrement ravi, malgré les défaites passées, de voir son vieux rival et complice lancer sa deuxième carrière.

Prudent mais ambitieux

Alors que Novak Djokovic et Andy Murray, finalistes des deux derniers tournois du Grand Chelem, semblent avoir pris le pouvoir, Federer compte sur Nadal pour raviver la compétition, notamment sur terre battue où le Majorquin affiche un ratio exceptionnel de 227 victoires en 236 matches depuis 2005.

"A mon avis il sera toujours aussi difficile à battre", tranche le Suisse.

Le Français Julien Benneteau aussi ne se fait pas de souci: "La première semaine sera peut-être un peu compliquée, mais une fois les réglages effectués, il sera de nouveau le meilleur joueur du monde sur terre battue."

Nadal, lui-même, préfère rester prudent. "J'ai besoin d'acccumuluer les matches, il me faut être patient, je dois y aller doucement, avec humilité", dit le Majorquin qui se donne au moins jusqu'à la mi-avril et le tournoi de Monte-Carlo pour redevenir pleinement compétitif. Avec en ligne de mire Roland-Garros où il briguera un huitième titre à partir du 26 mai.

A 26 ans, il balaye en tous cas toute idée de déclin. S'il prévient que "pour l'instant les résultats sont la chose la moins importante", il est évident qu'il ne va pas se satisfaire de jouer les seconds rôles sur le circuit.

"Mes objectifs dans l'immédiat ne seront pas les mêmes dans deux mois. Ce n'est pas à l'ordre du jour mais bien sûr j'aimerais redevenir N.1 mondial", assure-t-il, toujours un peu anxieux quant à l'état de son genou mais aussi convaincu qu'il saura surmonter la plus longue interruption de sa carrière.

"Cette blessure est celle qui m'a mis le plus longtemps sur la touche mais j'en ai déjà eu des plus sérieuses dans le passé. Et elles m'ont seulement rendu plus fort", prévient-il.

AFP
 

Première publication : 05/02/2013

  • TENNIS

    Coupe Davis : les Français se qualifient pour les quarts

    En savoir plus

  • TENNIS

    Marion Bartoli fait son retour en équipe de France

    En savoir plus

  • TENNIS

    Novak Djokovic remporte son quatrième Open d'Australie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)