Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

SPORT

Rafael Nadal de retour sur les courts

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2013

Après avoir été tenu éloigné des courts pendant sept mois en raison d'une blessure à un genou, l'Espagnol Rafael Nadal fait son grand retour à la compétition, ce mardi, sur la terre battue de Vina del Mar, au Chili.

Après sept mois d'absence, Rafael Nadal fait son grand retour sur le circuit cette semaine à Vina del Mar au Chili, avec l'ambition de redevenir lui-même d'ici Roland-Garros au plus tard.

Avant de jouer son premier simple mercredi, l'Espagnol fera sa rentrée mardi aux côtés de son grand ami argentin Juan Monaco lors d'un des doubles les plus scrutés de l'histoire face aux Tchèques Frantisek Cermak et Lukas Dlouhy.

On analysera à la loupe chaque déplacement, chaque frappe et chaque "vamos" de l'ancien N.1 mondial qui sort de la plus longue pause de sa carrière: sept mois à se pencher sur ce genou gauche amoché (syndrome de Hoffa, une inflammation de la boule graisseuse derrière le tendon rotulien) depuis son élimination au deuxième tour de Wimbledon le le 28 juin 2012.

Redescendu au cinquième rang mondial après avoir raté les JO, l'US Open et l'Open d'Australie, Nadal a choisi la terre battue pour faire son retour. Un choix autant dicté par son amour inconditionnel de la surface que par le fait qu'elle soit la moins traumatisante pour ses articulations.

Le septuple vainqueur de Roland-Garros, qui n'était plus venu jouer en Amérique du Sud depuis 2005, passera ensuite par Sao Paulo et Acapulco pour continuer à recoller les morceaux de sa carrière.

"C'est important qu'il revienne. Il a manqué au tennis et aux supporteurs", souligne la légende américaine Pete Sampras qui, comme presque tout le monde dans le microcosme, se réjouit du retour du vainqueur de 11 titres du Grand Chelem.

"On attend son retour avec impatience, le jeu sera plus fort avec lui", assure également Roger Federer, sincèrement ravi, malgré les défaites passées, de voir son vieux rival et complice lancer sa deuxième carrière.

Prudent mais ambitieux

Alors que Novak Djokovic et Andy Murray, finalistes des deux derniers tournois du Grand Chelem, semblent avoir pris le pouvoir, Federer compte sur Nadal pour raviver la compétition, notamment sur terre battue où le Majorquin affiche un ratio exceptionnel de 227 victoires en 236 matches depuis 2005.

"A mon avis il sera toujours aussi difficile à battre", tranche le Suisse.

Le Français Julien Benneteau aussi ne se fait pas de souci: "La première semaine sera peut-être un peu compliquée, mais une fois les réglages effectués, il sera de nouveau le meilleur joueur du monde sur terre battue."

Nadal, lui-même, préfère rester prudent. "J'ai besoin d'acccumuluer les matches, il me faut être patient, je dois y aller doucement, avec humilité", dit le Majorquin qui se donne au moins jusqu'à la mi-avril et le tournoi de Monte-Carlo pour redevenir pleinement compétitif. Avec en ligne de mire Roland-Garros où il briguera un huitième titre à partir du 26 mai.

A 26 ans, il balaye en tous cas toute idée de déclin. S'il prévient que "pour l'instant les résultats sont la chose la moins importante", il est évident qu'il ne va pas se satisfaire de jouer les seconds rôles sur le circuit.

"Mes objectifs dans l'immédiat ne seront pas les mêmes dans deux mois. Ce n'est pas à l'ordre du jour mais bien sûr j'aimerais redevenir N.1 mondial", assure-t-il, toujours un peu anxieux quant à l'état de son genou mais aussi convaincu qu'il saura surmonter la plus longue interruption de sa carrière.

"Cette blessure est celle qui m'a mis le plus longtemps sur la touche mais j'en ai déjà eu des plus sérieuses dans le passé. Et elles m'ont seulement rendu plus fort", prévient-il.

AFP
 

Première publication : 05/02/2013

  • TENNIS

    Coupe Davis : les Français se qualifient pour les quarts

    En savoir plus

  • TENNIS

    Marion Bartoli fait son retour en équipe de France

    En savoir plus

  • TENNIS

    Novak Djokovic remporte son quatrième Open d'Australie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)