Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Inde : votes à vendre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

FRANCE

Petroplus devra encore attendre pour trouver un repreneur

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/02/2013

Les cinq offres de reprise de la raffinerie Petroplus ont été jugées irrecevables en l’état. Les candidats ont à présent jusqu’au 16 avril pour revoir leur copie. Par ailleurs, une procédure de consultation a été ouverte en vue d'un plan social.

Les cinq offres de reprises de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime, ont été jugées irrecevables "en l’état" par la direction et les administrateurs judiciaires du groupe, mercredi 6 février. "Aucun des dossiers déposés ne constitue [...] une offre susceptible d'être présentée au Tribunal dans l'objectif d'un plan de cession", indique un communiqué. Les administrateurs ont expliqué qu'il leur manquait "un engagement ferme, formalisé dans une offre structurée, des preuves de financement et un plan d'investissement et de développement, qui permettent la poursuite de l'activité et la préservation" des 470 emplois de l'usine de Seine-Maritime.

Toutefois, un délai supplémentaire a été accordé aux potentiels repreneurs : les candidats ont désormais d’ici au 16 avril, date fixée préalablement par le tribunal de commerce de Rouen pour la fermeture de la raffinerie, pour compléter leur dossier.

Confusion autour d'un repreneur égyptien

Les cinq manifestations d'intérêt ont été déposées par les sociétés Terrae, Murzuk Oil, FJ Energy Group, Damanapol International et Arabiyya Lel Istithmaraa. L’offre de cette dernière, une société égyptienne, avait été jugée sérieuse mardi par le le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Toutefois, selon Reuters, elle aurait démenti mercredi s’être portée candidate.

Une sixième société, NetOil, a par ailleurs confirmé son offre précédente, qui avait déjà été rejetée par le tribunal, mentionnent les administrateurs.

Parallèlement à ces rejets, une procédure de consultation en vue d'un "plan de sauvegarde de l'emploi" (PSE), un plan social, a été ouverte.
 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 06/02/2013

  • FRANCE

    Petroplus : un candidat égyptien à la reprise

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande : "L’État ne peut pas être le repreneur de Petroplus"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les pétrodollars iraniens peuvent-ils sauver Petroplus ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)