Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Quelle stratégie face à l'organisation de l'Etat islamique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La prise de Ramadi : la faute aux Américains ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Gaza au bord de l'asphyxie, selon la Banque mondiale

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : pourquoi la coalition échoue-t-elle ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'Etat Islamique : pourquoi la coalition échoue-t-elle ? (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : la Belgique arrêtera son aide directe en cas de 3è mandat de Pierre Nkurunziza

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une histoire de fou" : la mémoire du génocide arménien au cinéma

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Palmyre en danger

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : David Letterman fait ses adieux au "Late Show"

En savoir plus

Afrique

Le tanker français détourné au large d’Abidjan a été libéré

© AFP | Le Gascogne.

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/02/2013

Le porte-parole de la compagnie Sea Tankers a indiqué que le Gascogne "a été libéré très tôt" ce mercredi. Deux des dix-sept membres de l’équipage ont été légèrement blessés et une partie de la cargaison du pétrolier dérobée.

Le pétrolier français battant pavillon luxembourgeois de la société Sea Tankers, détourné dimanche au large d'Abidjan par des pirates avec à son bord 17 membres d'équipage, "a été libéré", a-t-on appris mercredi auprès de la compagnie basée à Mérignac (Gironde).

Le Gascogne "a été libéré très tôt mercredi matin. Les pirates ont quitté le navire qui est sous le contrôle du commandant", a indiqué un porte-parole de la société, ajoutant que deux des 17 marins à bord "ont été légèrement blessés et pris en charge médicalement".

"Une partie de la cargaison a été volée", a-t-on par ailleurs indiqué de même source, ajoutant qu'il "n'est pas souhaitable de donner la localisation du bateau ni où il se rend pour des raisons de sécurité".

Parti du port ivoirien d'Abidjan le 31 janvier avec 3.000 tonnes de gasoil, le navire en avait déchargé une partie sur un autre bateau avant d'être détourné à 139 kilomètres du port.

La société Sea tankers a tenu à "remercier les forces navales, les autorités locales et toutes les autres personnes qui ont permis cette issue favorable".

Les dernières nouvelles sur la localisation du navire remontent à lundi. Il avait alors été repéré à l'est du Nigéria, selon Bertin Koffi Tano, le directeur des Affaires maritimes de la Côte d'Ivoire.

AFP

Première publication : 06/02/2013

  • PIRATERIE

    Un pétrolier français aurait été capturé au large de la Côte d'Ivoire

    En savoir plus

  • NIGERIA

    La marine nigériane reprend le contrôle du tanker singapourien piraté

    En savoir plus

  • FRANCE

    Six pirates présumés jugés à Paris pour l'attaque du Ponant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)