Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Juppé n'est pas le Père Noël"

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

SPORT

Pitroipa, jouera ou ne jouera pas la finale ?

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 08/02/2013

La question est sur toutes les lèvres depuis la victoire des Étalons mercredi soir face au Ghana : le Burkinabè Jonathan Pitroipa pourra-t-il participer à la finale de la CAN après avoir reçu un carton rouge injustifié ?

De notre envoyé spécial à Johannesburg,

L’injustice sera-t-elle réparée ? Le Burkinabè Jonathan Pitroipa, expulsé hier en prolongation après avoir reçu un 2e carton jaune totalement injustifié pour simulation, est pour le moment privé de la finale de la Coupe d’Afrique des nations ; la 1ère de l’histoire pour les Étalons.

Une situation qui dès la fin de la rencontre mercredi soir face au Ghana faisait réagir son entraîneur et ses coéquipiers.

"Une décision scandaleuse !"

Le sélectionneur Paul Put déclarait ainsi : "Le meilleur joueur ce soir (mercredi ndlr.) était l'arbitre, c'était la star, très haut niveau (ironique). C'était clair qu'il ne voulait pas de nous en finale. Sa décision d’expulser Pitroipa est scandaleuse !"

L’attaquant Aristide Bancé et le capitaine des Étalons Charles Kaboré espéraient eux que cette expulsion prononcée par l’arbitre tunisien Slim Jdidi soit annulée. "J'espère que la commission va voir la vidéo pour Pitroipa, parce qu'il ne méritait pas le carton rouge, a ainsi déclaré le milieu de terrain de l’OM. J'espère qu'il jouera la finale, parce que c'est un joueur important pour nous".

"Je pense que cette sanction est exagérée et que ce serait bien de revoir la vidéo et de revenir sur cette décision. Je ne sais pas si c’est possible, mais ce serait bien qu’il joue la finale. Pour moi, ce serait logique", a pour sa part déclaré le buteur burkinabè Aristide Bancé.

Quant à l’intéressé lui-même, il s’est refusé à commenter la décision de l’arbitre Slim Jdidi : "Je suis vraiment très déçu. Pour moi ce tournoi est important. Je l’ai bien commencé et je voulais bien le finir en aidant mes coéquipiers à gagner cette coupe", a indiqué Jonathan Pitroipa. "Maintenant, voilà, je ne peux pas participer à cette finale."

Tout est encore possible

Une décision encore loin d’être définitive… Dès la qualification acquise, la Fédération burkinabè de Ffootball a déposé un recours contre l’expulsion de Pitroipa. Et jeudi, c’est le secrétaire général de la CAF Hicham el-Amrani en personne qui a apporté quelques précisions.

"Le carton de Pitroipa peut être retiré si l’arbitre Slim Jdidi signale dans son rapport qu’il s’est trompé à l’image de ce qu’avait fait le Sud-Africain Daniel Bennett lors du match Togo – Tunisie, lorsqu’il avait reconnu avoir donné un carton jaune à un mauvais joueur. Dans ce cas, la commission d’organisation et la commission de discipline de la CAF se réunissent et étudient le rapport. Ensuite, elles peuvent décider ou non de retirer le carton. Mais si l’arbitre dans son rapport ne se déjuge pas, les commissions ne peuvent rien faire !"

Décision rendue publique vendredi

Tout va donc dépendre de ce que Slim Jdidi a indiqué dans son rapport d’après match. La décision sera rendue publique demain vendredi.

Sans attendre le verdict, le président burkinabè Blaise Compaoré, grand amateur de football, a déjà annoncé sur sa page Facebook que le carton rouge de Pitroipa était annulé ! Aurait-il des informations que le secrétaire général Hicham el-Amrani n’a pas ? Ou aurait-il eu au téléphone le président de la CAF en personne Issa Hayatou ?

Quoi qu’il en soit, l’arbitre tunisien Slim Jdidi a d’ores et déjà été suspendu par la CAF. "L’arbitre est automatiquement suspendu car sa note obtenue lors du match Burkina Faso – Ghana est d’un niveau trop faible", a tenu à préciser Hicham el-Amrani. "La commission d’arbitrage va maintenant étudier son cas et lui indiquer sa durée de suspension."

Première publication : 07/02/2013

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Historique Burkina Faso !

    En savoir plus

  • FOOTBALL - CAN-2013

    Charles Kaboré : "On mérite d’être là où on est aujourd’hui"

    En savoir plus

  • SUR FRANCE 24

    VIDEO - Les coulisses de la CAN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)