Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Samuel L Jackson et Magic Johnson pris pour des migrants

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nouveau gouvernement au Gabon: 2 membres de l'opposition font leur entrée.

En savoir plus

FOCUS

Mexique : siphonner les oléoducs, un marché juteux pour les cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Hitman et bodyguard " : Ryan Reynolds et Samuel Jackson en meilleurs ennemis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections générales en Angola : derniers meetings avant le scrutin de mercredi

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

La CPI ordonne l'extradition de l'ex-chef du renseignement libyen Abdallah al-Senoussi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/02/2013

La Cour pénale internationale a ordonné à Tripoli d'extrader Abdallah al-Senoussi, l'ex-chef du renseignement libyen proche de Mouammar Kadhafi. Arrêté en septembre en Mauritanie, il avait été remis ensuite aux autorités libyennes.

La Cour pénale internationale (CPI) a ordonné jeudi aux autorités libyennes d'extrader Abdallah al Senoussi, l'ancien chef des services secrets de Mouammar Kadhafi, accusé de crimes contre l'humanité.

Al Senoussi a été arrêté en septembre en Mauritanie où il se cachait et extradé en Libye.

"La Libye demeure sous l'obligation de se conformer à la demande de remise", indiquent les juges de La Haye dans un arrêt le plaçant en conflit direct avec le gouvernement de Tripoli, qui a jusqu'à présent refusé toute demande d'extradition.

Senoussi est accusé, avec le fils de Kadhafi, Saïf al Islam, d'avoir brutalement tenté de réprimer le soulèvement populaire ayant entraîné la chute du régime.

Les nouveaux dirigeants libyens estiment que les deux hommes doivent être jugés en Libye. La CPI a émis 27 juin 2011 un mandat d'arrêt à l'encontre de Senoussi.

AFP

Première publication : 07/02/2013

  • LIBYE

    Al-Senoussi, l'ex-chef du renseignement libyen, extradé vers Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Visite surprise de David Cameron à Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Seif al-Islam comparaît devant la cour pénale libyenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)