Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

SPORT

JO de Sotchi : Poutine révoque le numéro deux du comité olympique russe

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/02/2013

À un an du début des Olympiades d'hiver de Sotchi, le président russe a relevé de ses fonctions le vice-président du comité olympique russe. Cette décision a été prise en raison des retards enregistrés dans la construction du site de saut à ski.

Le président Vladimir Poutine a limogé jeudi le vice-président du comité olympique russe, Akhmed Bilalov, en raison d'un important retard dans la construction du complexe de saut à skis des JO-2014 de Sotchi, qui débuteront dans un an jour pour jour.

"Une décision a été prise en ce sens", a déclaré le vice-Premier ministre russe, Dmitri Kozak, lors d'une conférence de presse à Sotchi.

"Les gens qui ne remplissent pas leurs obligations à un tel niveau ne peuvent diriger le comité olympique de notre pays", a ajouté M. Kozak.

"Ce n'est pas le seul complexe pour lequel il n'a pas rempli ses obligations, il y a aussi quelques hôtels", a souligné M. Kozak.

Cette annonce intervient au lendemain de vives critiques de M. Poutine visant M. Bilalov pour le retard dans la construction du complexe de saut à skis, qui devait être terminé initialement en 2011.

"Comment se fait-il que le vice-président du comité olympique freine les travaux ?", avait lancé M. Poutine mercredi devant des journalistes lors d'une inspection des sites olympiques à Sotchi, en l'absence de M. Bilalov.

Montrant son irritation, M. Poutine était entouré de M. Kozak et des plus hauts responsables du comité d'organisation des JO qui peinaient à trouver des réponses pour expliquer ce retard.

Poutine sarcastique

"Et y a-t-il aussi un dépassement des coûts", a interrogé M. Poutine.

"Oui", a répondu M. Kozak en indiquant que la construction du complexe de saut à skis coûterait 8 milliards de roubles (200 millions d'euros), soit près de huit fois plus que prévu initialement.

"Bravo, vous travaillez bien !" a ajouté M. Poutine sur un ton sarcastique.

Les JO de Sotchi sont déjà les plus coûteux de l'histoire, à 1500 milliards de roubles (36 milliards d'euros), très loin devant les précédents Jeux d'hiver à Vancouver en 2010 (1,4 milliard d'euros) et Turin en 2006 (3,4 milliards d'euros).

M. Poutine doit poursuivre jeudi l'inspection des sites olympiques et rencontrer le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, et le président de la commission du CIO chargée de Sotchi, l'ancien champion de ski alpin français Jean-Claude Killy, pour faire le point sur l'état des préparatifs.

Ils participeront à une grande cérémonie organisée dans la soirée au Palais de glace "Bolchoï" 6- un bâtiment de 7000 m2 recouvert d'une coupole en verre construit dans le village olympique au bord de la mer Noire 6- à un an jour pour jour du coup d'envoi des JO, du 7 au 23 février 2014.

AFP

Première publication : 07/02/2013

  • JEUX OLYMPIQUES - RUSSIE

    Les chantiers de Sotchi-2014 accusent de sérieux retards

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Six nouvelles disciplines à Sotchi-2014

    En savoir plus

  • SKI ALPIN

    "Rasta Piquet" slalome pour que le monde n'oublie pas Haïti

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)