Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 08/02/2013

"Ils veulent tuer la révolution"

Dans la revue de presse française de ce vendredi 7 février : un retour sur les événements qui secouent la Tunisie puis sur le débat sur le mariage pour tous à l'Assemblée Nationale.

La presse française revient longuement sur le chaos tunisien ce matin. Un titre choc pour le quotidien d'extrême gauche l’Humanité, « Ils veulent tuer la révolution. » Plus de nuance à la une du journal la Croix. « Les Tunisiens divisés, la Tunisie paralysée. »

« Un assassinat qui met la Tunisie en danger » ton alarmiste également pour le Monde qui parle dans son édito d’un berceau du printemps arabe à l’heure du drame. « Ce qui est sur, c’est qu’Ennahda a laissé s’installer un climat délétère en tolérant des violences. »

Dans le Figaro on parle encore de Tunisie, mais on se concentre sur la journée d’aujourd'hui. « Une Tunisie, au bord du chaos » : le Figaro s’inquiète de cette appel à la grève générale. Le journal prend de la hauteur dans son édito, voyant dans les événements actuels "un miroir des dérives de ce printemps arabe. »

Un cran de plus dans la mise en accusation d’Ennahda dans Libération qui interroge ce matin Faouzia Charfi, membre du parti d’opposition alJjomhouri. A la question « tenez-vous Ennahda pour responsable des violences actuelles ? » elle répond pas un « oui, sans aucun doute. »

Autre thème traité par la presse française : le débat sur le mariage homosexuel à l'Assemblée Nationale. « Ce n’est plus un marathon, c’est un soap opera » écrit le Monde. « On se croirait chez les fous » raconte un député écologiste.

S’il est une personnalité qui sort grandi de ce débat selon le Parisien, c’est la ministre de la Justice, Christiane Taubira… « transfigurée » écrit le journal.

Par Anne SOETEMONDT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/08/2014 Jihad

"Barbarie"

Presse internationale, jeudi 21 août 2014. Au menu de cette revue de presse, l'assassinat de James Foley par les jihadistes de l'organisation de l'État islamique (EIIL).

En savoir plus

21/08/2014 L'État islamique en Irak et au Levant

"La constance, c'est la confiance"

Presse française, jeudi 21 août 2014. Au menu de cette revue de presse, les commentaires sur l'entretien accordé par François Hollande au quotidien "Le Monde", la candidature...

En savoir plus

20/08/2014 Manuel Valls

"L'écureuil et le serpent"

Presse française, mercredi 20 août 2014. Au menu de cette revue de presse, le conseil des ministres de la rentrée, des chiffres pour les frondeurs, la crise, le travail et les...

En savoir plus

20/08/2014 Imran Khan

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

Presse internationale, mercredi 20 août 2014. Au menu de cette revue de presse, un autre jeune noir abattu par la police dans le Missouri, le président Obama et les...

En savoir plus

19/08/2014 Irlande

"Le scandale irlandais"

Presse internationale, mardi 19 août 2014. Au menu de cette revue de presse, le déploiement de la Garde nationale à Ferguson, aux États-Unis, une affaire d'espionnage...

En savoir plus