Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : au coeur de raqqa, fief des jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Miossec, poétique et sombre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Martin Schulz, Président du Parlement européen

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la bataille pour la présidence de l'UMP

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Commission européenne : l'équipe Juncker passe son grand oral

En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Syrie : la coalition a bombardé un important complexe gazier tenu par l'EI

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

  • Plus de 3 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis janvier

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes européens affluent en Irak pour combattre l’EI

    En savoir plus

Economie

Apple invité à se montrer plus généreux avec ses actionnaires

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/02/2013

Le fonds d'investissement Greenlight Capital, actionnaire d'Apple, a déposé une plainte en justice pour contraindre le créateur des iPhone et iPad de distribuer davantage d'argent à ses actionnaires.

David Einhorn, patron du fonds d'investissement spéculatif Greenlight Capital, a une idée très précise de ce qu'Apple devrait faire de son énorme trésor de guerre. Jeudi 7 février, l'investisseur a déposé plainte devant un tribunal de New York pour contraindre le groupe californien de distribuer à ses actionnaires une plus grosse part de ses 137 milliards de dollars de liquidités.

Ce "hedge fund" veut que le géant de Cupertino (Californie) distribue plus d'actions préférentielles. L'avantage de ces titres : il rapporte plus d'argent que les actions traditionnelles (jusqu'à 4% contre 2,3%).

"Apple a connu quelques traumatismes dans son histoire [il a frôlé la faillite à la fin des années 1990, ndlr] et depuis c'est comme s'ils avaient peur de ne jamais avoir assez
d'argent", a fait valoir David Einhorn sur la chaîne CNBC. "Il faut qu'ils règlent ce problème."

Apple a assuré, par voix de communiqué de presse, avoir "entendu" l'avis de David Einhorn et de réfléchir à la meilleure manière de faire profiter ses actionnaires de ses profits. Les marchés financiers semblent avoir été sensibles aux déclarations du groupe puisque son action a bondi de 3 % après cette réponse.

Nouvelle épine dans le pied

En mars 2012, déjà, Tim Cook, le PDG de la marque à la pomme, avait décidé de distribuer 45 milliards de dollars aux actionnaires en trois ans. L'initiative de David Einhorn prouve que certains trouvent que le groupe peut faire encore plus.

Reste que cette action en justice est, surtout, une nouvelle épine dans le pied d'Apple. Le géant américain est de plus en plus concurrencé sur les marchés des smartphones et des tablettes par Samsung et Google. Son action a, en outre, chuté de plus de 30 % depuis septembre 2012 lorsqu'elle avait atteint un pic à plus de 700 dollars.

Le desideratum de David Einhorn risquerait aussi, s'il venait à être suivi d'effets, à "transformer l'image d'Apple en société qui crée de la valeur financière plutôt qu'en innovateur", souligne dans le Wall Street Journal, Anant Sundaram, un professeur en finances à l'école d'économie de Darthmouth. En effet, la perception, jusqu'à présent, était que l'argent mis de côté par la marque à la pomme devait lui permettre essentiellement à investir dans des nouveaux produits.

Mais depuis la sortie de l'iPad, en 2010, le groupe n'a pas proposé de nouveautés qui "changent la donne". Face à cette absence, les actionnaires risquent d'être de plus en plus enclins à vouloir voir davantage la couleur de l'argent.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 08/02/2013

  • TECHNOLOGIES

    Quand les résultats record d'Apple ne suffisent plus à Wall Street

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Quand Apple fait perdre la boule (et beaucoup d'argent) à un trader

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple dégaine l’iPad mini mais déçoit les marchés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)